Le parcours Young Space aux Rendez-vous de la Matière

FOCUS

PARCOURS YOUNG SPACE 

 

Visuel à la une : Albatros © MU

 

Les Rendez-vous de la Matière complètent leur approche des matériaux en proposant cette année un dialogue avec la création contemporaine, en imaginant le parcours Young Space avec : MU, Morgane Baroghel-Crucq, Charlotte Kaufmann, Laura Cambon et Ulgador, cinq créateurs de matières à découvrir. 

Albatros Noir © MU

Basé à Pantin dans l’est parisien, Mu incarne la réunion très hybride d’un artisan d’art, Emilie Grière, et d’un designer, Jérémie Bernard, qui se sont associés pour créer et fabriquer à quatre mains et en petites séries une collection de luminaires en silicone haut-de-gamme. Leur approche très particulière de ce matériau très récent qu’est le silicone leur a permis de mettre au point de nouvelles techniques de travail, inspirées de celles de la terre et du plâtre, dans un processus de design artisanal propice aux expérimentations. Il en résulte l’obtention de nouveaux matériaux donnant des effets de variations de surface, des impressions de plissé à leurs luminaires, accentuant ainsi la vibrance de la matière. Pour les Rendez-vous de la Matière, Mu a spécialement fabriqué une pièce en silicone réalisée selon la technique dite du “pliage” silicone, utilisée par exemple sur leur modèle Albatros, où une feuille de silicone armé, estampage de pliage, estompe progressivement « la rigueur du pli en délicate dentelle » Les matériaux innovants savent aussi être poétiques.

 

 

Depuis son atelier de tissage parisien ouvert en 2014, Morgane Baroghel-Crucq s’adonne à la création et à la réalisation de pièces uniques et de petites séries textiles haut de gamme. Entièrement tissées à la main, ses créations textiles allient techniques traditionnelles et matériaux inattendus, plus contemporains. Le rapport à la lumière et les interactions entre celle-ci et les matières qu’elle choisit s’avère déterminant en mettant en avant des tissages en volume architecturés ou sculpturaux, où interviennent effets de transparences et reflets. Au-delà de sa maîtrise des savoir-faire textiles, Morgane Baroghel-Crucq reste sensible à l’expérimentation, en favorisant la nature précieuse de ses matières textiles singulières. Ses créations sont applicables en luminaires, paravents, panneaux muraux et sont destinées à la décoration intérieure haut de gamme. Elles sont personnalisables sur mesure et traduisent l’esprit prospectif de leur auteur, lauréate du Prix de la Jeune Création des Métiers d’Art 2015, de la Bourse de la Fondation d’Entreprise Banque Populaire, catégorie Métiers d’Art, 2016 et récemment sélectionnée pour rejoindre l’Académie des Savoir-Faire 2019 sur les Textiles, organisée par la Fondation Hermès.

 

Tissage main, soies, laiton, acier © Magali Perruchini

 

Après des études aux Beaux-arts de Paris, puis aux Arts Décoratifs de Paris en architecture d’intérieur, Laura Cambon intègre la Maison Lalique et exerce pendant quatre ans comme designer au sein du service Interior Design. C’est durant cette période qu’elle découvre l’univers de l’artisanat haut de gamme, du cristal et le métier du verre. Prise de passion, elle suit alors une formation de verrier au CERFAV avant d’ouvrir son propre atelier en 2018, en plein cœur de Bordeaux. Elle y conçoit et fabrique sur mesure des produits en verre, des panneaux modulables, des vases et autres luminaires pour la décoration d’intérieur, conçus pour certains à partir d’une maille décorative et modulable en cuivre et en verre. Cette maille, qui se compose d’un ensemble de modules triangulaires en cuivre et en verre fusionnés par cuisson, est déclinable en de multiples couleurs et finitions et permet de réaliser des motifs uniques et sur mesure. Nul doute que sa présence sous la forme d’un panneau décoratif suspendu et d’appliques disposées dans les aménagements intérieurs des Rendez-vous de la Matière va donner un petit côté chatoyant supplémentaire.

 

Détail Panneau Nuage © Laura Cambon

 

Charlotte Kaufmann est une créatrice textile qui s’est spécialisée dans le tissage à la main, la dentelle au fuseau et la broderie par désir d’authentique, par souci « de mettre en valeur le travail réalisé avec les mains ». Dans son atelier, qu’elle a ouvert en 2016 après être passée par l’école supérieure des arts appliqués Duperré et avoir peaufiné son apprentissage de la broderie en Inde à Bombay soutenue par la Fondation Culture et Diversité et l’UNESCO, elle conçoit à partir de son métier à tisser traditionnel des matières singulières qui lui permettent de créer des pièces uniques pour les décorateurs d’intérieur ou les maisons de haute couture. Ses designs très personnels et expressifs se fondent sur le geste qu’elle développe, collection après collection, et qui s’appuie sur la maîtrise de toutes les étapes de conception – de l’échantillonnage à la production en petite série en passant par le prototype -, mais aussi sur un savant mélange de matériaux (coton, lin, raphia, fil émaillé ou métallique). Elle collabore régulièrement avec des designers et artisans d’art pour créer des projets portés sur l’excellence et l’innovation. Pour les Rendez-vous de la Matière, elle propose une prestation sur-mesure, avec de la décoration (tenture murale, panneau), des pièces signature (tournées vers l’hôtellerie et les boutiques) et des créations pour la scénographie et les vitrines.

 

Broderie noire, détail © Charlotte Kaufmann

 

Fondée en 1996 par Gabor Ulveczki, Ulgador crée et fabrique à la main des collections de papiers peints, panneaux muraux et objets de décoration selon des procédés uniques d’application, d’oxydation et de corrosion de feuilles de métal battu (or, argent, cuivre, laiton, aluminium). Pour ce faire, Ulgador a développé ses propres recettes, notamment pour que l’application de la feuille de métal soit la plus techniquement diverse et puisse donner aux créations une palette d’effets et de couleurs. Le travail du verre églomisé, qui consiste à appliquer la feuille de métal directement sur le verre, est l’un de ses grands succès. Auréolé de son label d’Entreprise du Patrimoine Vivant, Ulgador collabore avec de nombreuses enseignes prestigieuses de l’hôtellerie et du luxe, reflétant aussi le goût de Gabor Ulveczki pour une certaine tradition. Son séjour au Japon entre 2008 et 2009 lui a ainsi permis de créer de nouvelles techniques à partir de la modernisation du savoir-faire ancestral de la fabrication du papier « washi ». Depuis 2012, sa fille Rahel Ulveczki, artiste plasticienne, prend pleine part aux créations de l’atelier. Pour les Rendez-vous de la Matière, Ulgador présente un grand panneau décoratif en verre églomisé, et divers échantillons sur verre, bois, papier (papier peint) et tissu.

 

Détail de réalisation d’un panneau doré sur bois, motif CERISAIE © Ulgador

 

Les exposants du parcours Young Space faisaient partie de nos 26 exposants lors de la sixième édition des Rendez-vous de la Matière ! Découvrez le focus sur le parcours dans le numéro spécial Archistorm n°12, daté mars-avril 2019 !