MYRHA, 13 logements et 2 commerces à Paris – Antoine Regnault architecte

L’architecte a pris le parti de jouer avec les codes de l’immeuble et du bâti faubouriens, prédominants sur la rue Myrha. Un projet qui décale, sans ironie, certains éléments propres au « vocabulaire » faubourien. Ce travail de réinterprétation permet d’introduire subtilement une architecture contemporaine dans le secteur sans bousculer son homogénéité.

wwww.antoineregnault.fr

© Eloka Som