RÉALISATION : LA VERRIÈRE DE L’HÔTEL DE LA MARINE

RÉALISATION

LA VERRIÈRE DE L’HÔTEL DE LA MARINE

 

 

À quelques mois de l’ouverture au public de l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde, en juillet prochain, le Centre des monuments nationaux et les Fondations Velux annoncent l’achèvement de la verrière transparente et lumineuse imaginée par l’architecte Hugh Dutton, au-dessus de la cour de l’intendant, située dans le prolongement de la cour d’honneur du côté de la rue Saint-Florentin. La réalisation de la verrière est financée par les Fondations Velux à hauteur de 800 000 euros pour un coût total de 2,5 millions.

 

La cour de l’intendant de l’Hôtel de la Marine s’ouvre à la lumière

 

La cour de l’intendant de l’Hôtel de la Marine vient de se doter d’une verrière cristalline de 300 m2, située entre le 2e et 3e étage, c’est-à-dire à la limite de l’étage ajouté au XIXe siècle, qui a fait l’objet d’une étude architecturale particulièrement soignée de Hugh Dutton & Associés afin de restituer le volume initial de la cour. Son objectif : capter et diffuser la lumière naturelle jusqu’au sol de la cour de l’intendant tout au long de la journée, afin d’abriter un espace d’accueil, de présentation et d’orientation des visiteurs.

 

© HDA – Nicolas Trouillard

 

L’architecte Hugh Dutton, en collaboration avec Christophe Bottineau, Architecte en Chef des Monuments Historiques, et sous la maîtrise d’ouvrage du CMN, s’est inspiré des pampilles des magnifiques lustres du XVIIIe siècle, ainsi que de la géométrie des pierres précieuses taillées. Grâce à sa forme unique, cette verrière, véritable objet d’artisanat d’art, permet de faire rayonner la lumière naturelle à la manière d’un lustre ou d’un diamant, via des éléments de réflexion et de diffraction intégrés dans la structure.

Faire entrer la lumière naturelle à l’intérieur des bâtiments est l’une des principales missions du groupe Velux depuis plus de 75 ans. Le projet d’installation de la verrière de l’Hôtel de la Marine, mécéné par les Fondations Velux auprès du Centre des monuments nationaux, s’inscrit dans le cadre de cet engagement de longue date.

 

Une création contemporaine pour mettre en valeur le patrimoine historique

 

Le chantier d’aménagement de la verrière s’est déroulé sur cinq mois, de la mi-août 2019 à janvier 2020. Il a permis une intégration harmonieuse d’un élément architectural contemporain au sein d’un ensemble de bâtiments classés au titre des monuments historiques datant du XVIIIe. Son aspect sculptural s’inscrit dans la continuité des savoirs-faires et des valeurs de l’œuvre architectural d’Ange-Jacques Gabriel.

 

« Le projet d’aménagement de la verrière de l’Hôtel de la Marine repose sur une véritable stratégie lumineuse consistant en la superposition de matériaux réfléchissants. Nos objectifs ont été de retrouver les proportions originelles de la cour de l’intendant en masquant les étages ajoutés au cours du XIXe siècle, et d’apporter une lumière zénithale douce aux visiteurs dans un espace auparavant très sombre », a indiqué Hugh Dutton, architecte du studio HDA.

 

« Une fois de plus, nous sommes fiers de pouvoir redonner vie à un patrimoine culturel extraordinaire et d’offrir aux habitants et futurs visiteurs de la capitale française un nouvel espace de vie, contemporain et baigné de lumière naturelle » a déclaré Jens Kann-Rasmussen, président de VILLUM FONDEN, l’une des fondations Velux.

 

© HDA – Nicolas Trouillard

 

« Je remercie les Fondations Velux d’accompagner une nouvelle fois le Centre des Monuments Nationaux dans la réalisation, cette fois, de la verrière de l’Hôtel de la Marine. Ce travail remarquable d’Hugh Dutton, sa maîtrise de la lumière vont permettre de créer dans la cour de l’intendant un espace de vie qui contribuera au succès du projet d’ensemble » a souligné Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux.

 

Ouverture au public de l’Hôtel de la Marine en juillet 2020

 

Le Centre des monuments nationaux, responsable de l’Hôtel de la Marine depuis le départ de l’État-major de la Marine en décembre 2015, a lancé en 2017 une grande campagne de restauration et d’aménagement qui permettra d’ouvrir largement au public ce monument prestigieux en juillet 2020, et d’y valoriser les savoirs-vivres et les savoirs-faires d’excellence de la France. Les parcours et les activités proposées, qui s’appuieront sur les dernières innovations de la médiation numérique, en feront un lieu incontournable de rayonnement de la culture française, en plein cœur de Paris. Deux circuits de visite donneront accès aux espaces patrimoniaux en visite libre, à travers un circuit court dans les salons d’apparat et un circuit long comprenant aussi les appartements de l’intendant du garde-meuble de la Couronne.

 

Texte : DRP