RÉALISATION I SIÈGE DE PERNOD RICARD, PARIS PAR FERRIER MARCHETTI STUDIO

RÉALISATION

SIÈGE DE PERNOD RICARD, PARIS
FERRIER MARCHETTI STUDIO

Pernod Ricard a fait le choix de la capitale pour installer son nouveau siège mondial dans le quartier Saint-Lazare. L’ensemble, désigné par l’architecte Jacques Ferrier, est situé sur une esplanade piétonnière entre les rues de Londres et d’Amsterdam et aura pour adresse le 5 cours Paul-Ricard, un nouveau nom qui rentre dans l’annuaire des rues parisiennes.

Un bâtiment ouvert sur la ville

Pernod Ricard installe son nouveau siège mondial au cœur du huitième arrondissement de Paris. Le nouveau bâtiment, qui jouxte la gare Saint-Lazare, est l’œuvre de l’agence Ferrier Marchetti Studio. Un péristyle élancé se déploie, affirmant l’ouverture du bâtiment sur la ville ; il crée un seuil qui unit dans une même vision et une même expérience l’intérieur et l’extérieur, la terrasse et les espaces du rez-de-chaussée. Au-dessus s’élève la surprenante façade, un voile composé de 2 400 lamelles de verre, subtilement colorées, qui jouent avec la lumière du ciel et se dématérialisent dans un assemblage changeant de reflets. La dominante bleue s’éclaire, au fond du passage, d’un soleil orange, hommage aux ciels impressionnistes de Claude Monet.

Le siège multiplie les relations avec son environnement

La façade sur la gare évoque le rythme et les reflets de la verrière historique dont elle semble être la continuité contemporaine, dans une volonté de prolonger le patrimoine architectural, industriel et ferroviaire de cet ouvrage emblématique, inscrit depuis 1975 à l’inventaire des Monuments historiques.

Sur la rue d’Amsterdam, l’élévation de verre colorée s’intercale de façon subtile dans le bâti existant, et tisse des rapports multiples avec l’architecture haussmannienne.

Dans les étages, les terrasses offrent autant de belvédères sur Paris, les derniers niveaux étant pensés comme autant de serres et de jardins.

La façade est un voile composé de 2 400 lamelles de verre, subtilement colorées, qui jouent avec la lumière du ciel et se dématérialisent dans un assemblage changeant de reflets © Luc Boegly

Là-haut

Grand Central est porteur de son propre paysage. Studio MUGO a conçu et réalisé un système éco-nourricier sur le toit de Grand Central, qui se présente comme un vaste champ urbain de 800 m2, offrant une vue inédite sur Paris. Cette réalisation est un concentré de bonnes solutions pour la fabrique de la ville de demain. En associant cultures d’aromates et de fleurs comestibles, plantes indigènes, gestion des eaux pluviales, végétalisation et apiculture, les toits de Grand Central sont au service de la biodiversité urbaine.

Cet endroit permet également aux insectes et oiseaux de bénéficier d’un nouvel abri au cœur de Paris. Ce lieu est accessible aux habitant des bureaux, afin de leur proposer une expérience biophilique et sensorielle délicate.

Les plantes aromatiques et fleurs texturées sont associées dans la création de tisanes : anis, agastache, camomille et autres essences participent à la création d’une micro-filière d’infusions. Toutes les étapes de confection ont lieu sur place, dans une démarche circulaire et zéro carbone, grâce à la serre de semis et au séchoir.

En toute saison, les habitants pourront bénéficier des produits du jardin : 3 000 eaux parfumées et 6 000 infusions seront confectionnées.

Un jardinier-paysan de MUGO est en charge de la production, de la récolte et de la confection des infusions. Il animera, dans la serre, des ateliers pédagogiques avec les habitants du site.

Une île sur un nouveau cours

Le site est certifié Haute Qualité Environnementale et intègre les normes éco-responsables les plus exigeantes ainsi que des terrasses végétalisées et une promenade naturelle ouverte au public. C’est sur cette dernière, qui sera baptisée le « cours Paul-Ricard », hommage rendu par la Mairie de Paris au créateur du groupe, que le nouveau site accueille 900 collaborateurs sur quelque 18 000 m2. Outre les fonctions centrales domiciliées jusqu’alors place des États-Unis, ce nouveau siège réunit toutes les entités actuellement basées dans Paris et sa région.

Baptisé The Island en référence aux îles Paul Ricard situées au large de Toulon, le nouvel ensemble préserve toutes les singularités d’une île : une terre de convivialité ouverte sur l’effervescence de ce quartier historique, avec une forte densité de commerces, cafés, restaurants, véritable carrefour de la mobilité en Île-de-France à l’image de la gare Saint-Lazare par laquelle transitent quelque 100 millions de voyageurs par an. The Island permet ainsi au groupe de faire vivre sa vision de la convivialité dans le quartier qu’il rejoint. La Fondation Ricard, qui devient la Fondation du groupe, occupe l’essentiel du premier niveau du bâtiment et proposera de nombreux évènements artistiques accessibles à tous gratuitement. Enfin, à proximité de ce lieu, Pernod Ricard aura très prochainement le plaisir d’inaugurer un concept store consacré aux vins et spiritueux, une innovation autour de l’expérience client basée sur une « approche retail » particulièrement novatrice au sein de l’industrie.

VERBATIMS

« The Island n’est pas un simple regroupement géographique. C’est le visage du futur Pernod Ricard, une entreprise ouverte sur le monde, et plaçant ses consommateurs et ses collaborateurs au cœur de sa stratégie. Que ce soit par sa conception ou son agencement, ce nouveau siège est le plus beau symbole de la transformation de notre groupe. »

Alexandre Ricard, Président-directeur général de Pernod Ricard

« Le bureau, doit être bien mieux que la maison ! l’enjeu n’est plus d’avoir un espace « à moi » mais plusieurs espaces mutualisés pour soi et adaptés à des postures différentes selon les moments de la journée. »

Olivier Saguez, designer

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Pernod Ricard
Investisseur : Union Investment
Développeur : The Carlyle Group
Maîtrise d’ouvrage déléguée : Redman
Maîtrise d’œuvre : Ferrier Marchetti Studio avec CALQ
Design intérieur : Saguez & Partners
Éclairage : Atelier H. Audibert
Paysagiste : Agence TER
Jardins : Studio MUGO
Surface : 23 600 m2 / 1600 m2 de promenade / 800 m2 d’agriculture urbaine / 2000 m2 de terrasses et jardins suspendus
Certifications : Amsterdam : certification NF HQETM Bâtiments tertiaires neufs – version millésime 2015, niveau excellent, RT2012 – 10% / Londres : certification NF HQETM Bâtiments tertiaires en rénovation – version millésime 2015, niveau excellent, label BBC Rénovation (RT – 40%) / Amsterdam : référentiel BREEAM International New Construction 2013, niveau Very Good visé, commerces exclus du périmètre / Londres : référentiel BREEAM Europe Commercial 2009, niveau Very Good visé
Livraison : octobre 2019

Visuel à la une La dominante bleue s’éclaire, au fond du passage, d’un soleil orange, hommage aux ciels impressionnistes de Claude Monet © Luc Boegly

Retrouvez la réalisation sur  le siège Pernod Ricard par Ferrier Marchetti Studio dans Archistorm daté novembre-décembre 2020