Salon de Musique – Repino, FABRE/SPELLER ARCHITECTES (RUSSIE)

FOCUS

FABRE/SPELLER ARCHITECTES

 

Le grand chef d’orchestre Valery Gergiev, chef permanent et directeur général du Théâtre Mariinsky, a confié à l’agence Fabre/Speller le soin de compléter une maison d’accueil pour jeune musiciens solistes par une salle de concert et de répétition. Située à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Saint Pétersbourg, la ville de Répino accueille désormais un salon de musique à petite échelle, entièrement modulable, pouvant accueillir jusqu’à quatre-vingt musiciens pour les répétitions, un public restreint (300 places) pour les concerts, et environ 200 convives pour les réceptions. Cet ensemble devait par ailleurs être en parfaite concordance avec les conceptions musicales de Valery Gergiev et utiliser les capacités constructives des entreprises russes pour un chantier relevant presque d’un artisanat d’art pour satisfaire aux contraintes architecturales et acoustiques…

La conception de la salle, développée avec l’acousticien Yazu Toyota, se caractérise par trois spécificités : un volume de 15 x 20 m avec 14 m de hauteur, développant deux niveaux de galeries, illuminé par un cône de lumière zénithal ; une construction entièrement en charpente de bois blanc (Pin de l’Oural) couverte par un grand toit en cuivre ; un parterre modulable, s’adaptant aux diverses configurations d’orchestres et permettant de varier les formats musicaux (solistes, orchestre de chambre, répétition de grandes formations).

Pour obtenir un son naturel le plus clair et le plus précis, permettant l’écoute de chaque instrument et de chaque note, l’agence a accentué la masse propre de chaque paroi, avec une moyenne de 80 kg/m2 en plafond et 60kg/m2 en murs. Cette exigence acoustique a été obtenue par la superposition de plusieurs couches de bois : platelage de support en lames de bois brut, plus panneaux de contre-collé épais vissés, complétés par un bardage de bastaings rabotés sciés en diagonale, posés de façon aléatoire (essentiellement pour tous les murs périphériques verticaux). Seul le mur du fond de salle est traité en platelage ajouré, distant de la paroi lourde, pour assurer un effet d’absorption qui peut être renforcé par le coulissement d’un rideau intérieur en velours.

Fiche technique :
ÉTUDES 2013-2015
CHANTIER 2016-2017
Maîtrise d’œuvre : FABRE/SPELLER ARCHITECTE
Acoustique : Yazu Toyota
Structure : BMI/KAZLOV
Fluides : L. Choulet

Coût : 1.4 M€

Retrouver cet article au sein d’Archistorm 92