SOL À SOL

ENTRÉE EN MATIÈRE

LA MATIÈRE AU DÉFI DE L’INNOVATION

 

 

Surface prépondérante de l’architecture, le sol exprime aujourd’hui une nouvelle physionomie pour répondre aux envies créatives de chacun. Animés par la matière, la couleur ou la durabilité environnementale, les revêtements intérieurs comme extérieurs s’imposent au service du bâtiment, favorisant un confort de vie singulier.

 

En couverture : 

TARKETT
Colorblock

Véritable expert dans le revêtement de mur et de sol, Tarkett lance en 2018 plusieurs gammes vinyles entièrement coordonnables et sans phtalate. Menant à des possibilités de création infinies et à l’établissement d’un environnement sains, ces solutions ont été spécialement imaginées pour les lieux au trafic intense. Complète et harmonieuse, cette collection permet de mélanger et d’associer teintes et décors pour instaurer des univers sur-mesure et personnalisés. Orientée vers la notion de cercle chromatique et de la lumière, cette nouvelle proposition s’enrichit d’effets de matière et de mix and match, dans une volonté d’humanisation des lieux, d’assurance et de confort. Effets textiles, décors de bois clairs et bruts, inspirations terrazzo ou encore pixels… Plus que jamais, Tarkett réinvente son savoir-faire au service des tendances contemporaines. Tout en les liant à des qualités acoustiques exclusives rejointes par une durabilité exemplaire.

Crédits : © Tarkett

 

BOLON

Esprit nature

Présentée au dernier Salon de Milan et lancée peu de temps avant à Stockholm, la nouvelle collection de revêtements de sol Elements signée Bolon convoque une dizaine de motifs inspirés du monde naturel. Liant indéniablement les objets à leur environnement, les solutions design du fabricant suédois explorent un rôle de passerelle permettant une cohérence visuelle et matérielle au sein de l’intérieur : « Grâce à son esthétique naturelle et reposante, le revêtement peut donner un effet chaleureux aux grands espaces mais aussi créer ainsi un sentiment d’unité dans les espaces de différentes dimensions », s’exprime Petra Lundblad, designer de la maison. L’esprit naturel est en effet l’un des points forts de cette nouvelle gamme, notamment grâce aux différentes teintes de fils de trame évoquant des matières organiques telles que le lin, le bois, le liège ou encore la soie. Côté performance, Bolon mise sur une résistance à l’usure quotidienne optimisée par l’innovation d’un nouveau type de fil, le fil H, conçu pour garantir la fréquentation des grands espaces. Composée à 33% de matériaux recyclés, la sous-couche du revêtement appuie la qualité d’un produit esthétique et efficient, portée sur l’éveil des sens et du bien-vivre.

Crédits :  © Bolon

 

 

CHILEWICH

Textile arty

Passé maître en art du tissage, Chilewich formalise depuis 2001 des textiles destinés à habiller murs et sols d’hôtels, de restaurants, de bureaux ou d’espaces publics de manière attractive et moderne. Lancement marquant de cette année, le nouveau tissu en vinyle à côtes obliques Shade manifeste un effet subtil d’ombrage dans une trame au tissage serré et à l’aspect plat. Disponible en plusieurs finitions, ce sergé révèle une alternance unique de fils bicolores assurant une transition douce entre chaque teinte. Il sublime mobilier et aménagement d’intérieur grâce à une uniformité graphique inattendue qui peut laisser penser à de l’art optique. Entre abstraction et mouvement, les revêtements Chilewich — produits en plusieurs formats, en rouleaux ou en dalles carrées — s’étendent avec robustesse et facilité d’entretien, tout en servant un confort unique. De quoi animer l’architecture intérieure avec une proposition créative renouvelant l’espace.

Crédits : © Chilewich

 

 

NEOLITH

Effet minéral

La marque Neolith, développée en 2011 par TheSize, exprime un processus de recherche et de développement inédit d’un produit entièrement naturel, composé de matières premières telles que l’argile, le feldspath, la silice et les oxydes minéraux naturels. Recyclable, le revêtement minéral Neolith possède une porosité pratiquement nulle, lui attribuant des qualités hygiéniques, résistantes aux tâches, faciles à nettoyer et imperméables aux produits chimiques. Ses couleurs d’une base naturelle résistent aux rayons ultraviolets, ce qui lui permet d’investir surfaces intérieures et extérieures : léger et facile à installer, ce système affirme dès lors des propriétés mécaniques et physiques remarquables, ainsi qu’une identité esthétique qui inspirent les architectes. Pour exemple, le cabinet RCR Arquitectes s’en est saisi afin d’habiller Enigma, restaurant du célèbre chef catalan Albert Adrià. Ce lieu aux allures conceptuelles s’ouvrent à une enveloppe inédite inspirée de l’aquarelle et dont Neolith reproduit chaque détail imaginé sur papier. « Nous devions étendre le design d’origine tout en veillant à conserver la qualité de définition offerte par le motif original. Chaque pixel correspondait à deux mètres du plancher final », déclare Carlos Garcia, concepteur de produit chez TheSize, en évoquant la technologie d’impression numérique de décoration NDD (Neolith Digital Design) développée par la marque.

Crédits : Jaime Rodón Martínez © Neolith

 

 

Texte : Simon Tissier

Retrouvez cet article au sein d’ArchiSTORM #91