HISTOIRE DE MARQUE I SERAX ET VALERIE_OBJECTS : LE SENS ESTHÉTIQUE DU DESIGN AU QUOTIDIEN

HISTOIRE DE MARQUE

SERAX ET VALERIE_OBJECTS : LE SENS ESTHÉTIQUE DU DESIGN AU QUOTIDIEN

Offrir un design accessible et de qualité ou redonner un sens esthétique aux outils et objets qui nous accompagnent tous les jours, voilà les missions que se sont données l’entreprise Serax et le label de design valerie_objects dans leur désir partagé, tant dans leur histoire que dans leurs principes, de devenir des références du design du quotidien.

Créée à Anvers à la fin des années 1980 par les frères Serge et Axel Van den Bossche après leur reprise de l’entreprise familiale, Serax est une société qui a progressivement imposé son nom dans le domaine de l’article de décoration, au fil de collections toujours plus innovantes. Après avoir commencé à poser son regard singulier sur les tendances esthétiques les plus actuelles par le biais de séries de pots de fleurs aux allures étonnamment créatives, la marque belge a étoffé son offre jusqu’à dénombrer en 2021 environ 4 000 objets d’intérieur de tous types : créations en verre, services raffinés, petits meubles contemporains, mais aussi gamme de luminaires, de pièces ludiques, et objets travaillés avec des matériaux peu usuels comme le ciment, le béton et le papier mâché. La ligne Potteries de pots et récipients permet même à Serax de renouer avec la diversité de styles de ses premières réalisations pour fleuristes !
La marque assume ainsi aujourd’hui un véritable rôle de plateforme design, suscitant des synergies entre concepteurs belges (la créatrice de mode Ann Demeulemeester, l’architecte Vincent Van Duysen) et étrangers (le designer céramiste Frédérick Gautier). En quelques années, elle s’est imposée dans le secteur de l’accueil et auprès de chefs étoilés (comme Sergio Herman et Yotam Ottolenghi) et d’hôteliers parmi les plus renommés. Mais c’est bien le rapport entre design et accessibilité qui reste au cœur de ses valeurs.

Serax, lampadaire « Essentials » par Koen Van Guijze © Siska Vandecasteele

En ce sens, le label valerie_objects s’inspire du même principe d’un design à la fois esthétique et fonctionnel, qui redonnerait le sens du beau aux objets et outils du quotidien, tout en optant pour une offre plus pointue. Valerie_objects procède avant tout de la rencontre de deux amoureux du design. Galeriste anversoise, Veerle Wenes a en effet proposé en 2015 à Axel Van Den Bossche, PDG de Serax, de se lancer dans cette aventure où elle assume le rôle de directrice artistique et entend proposer des produits à l’esthétique simple, évidente, mais toujours novatrice.

valerie_objects, chaises « Silent » par Big Game, suspension « Ceiling lamp n° 5 » et table « Wooden table » par Muller Van Severen © D. R.

Son premier défi s’inscrit pleinement dans cette idée : renouveler la vision des couverts en liant design original et efficacité d’usage. Pour parvenir à ses fins, valerie_objects mise sur ce qui est encore aujourd’hui sa marque de fabrique. Elle fait appel à des designers de renom (Maarten Baas, Koichi Futatsumata, le duo Fien Muller et Hannes Van Severen), mais aussi à de jeunes designers en devenir, pour concevoir des produits accessibles et dont le style s’avère immédiatement reconnaissable. Une démarche devenue pérenne, à l’image de son travail avec le collectif de designers textile minimalistes The Alfred Collection. Et qui s’appuie sur un parti pris collaboratif dépassant le cadre des seuls designers pour établir des connexions avec d’autres créateurs, des architectes comme Robbrecht en Daem ou des artistes surréalistes comme D.D. Trans.

 

Texte Laurent Catala
Visuel à la une valerie_objects, canapé et bout de canapé « Assemble » de Destroyers/Builders, lampadaire « Standing lamp n°1 » de Muller Van Severen © D. R.

Retrouvez l’article sur Serax et Valerie_Objects dans Archistorm daté septembre – octobre 2021