RÉPONSES D’EXPERT I INTERVIEW DE SAMY CHADEL, CHEF DE PRODUIT CHEZ PLACO®

RÉPONSES D’EXPERT

INTERVIEW DE SAMY CHADEL
CHEF DE PRODUIT CHEZ PLACO®

Avec sa gamme de cloisons mobiles PLACO® MODULO, permettant de délimiter et moduler à souhait tous les espaces intérieurs et donc les espaces de travail, la célèbre marque PLACO®, filiale du groupe SAINT-GOBAIN, a choisi de compléter son offre de cloisons avec des produits spécifiquement pensés pour répondre à de nouveaux besoins et à de nouveaux clients.

La gamme PLACO® MODULO est-elle une manière pour PLACO® de réfléchir à la nécessaire hybridation des mobiliers de bureau pour des espaces de travail eux-mêmes de plus en plus adaptables ?

Tout d’abord, avant de lancer cette gamme mobile, nous avons bien réfléchi à apporter une offre marketée. Il n’est pas possible de développer un produit si le marché n’est pas clairement identifié. Cette étude a permis de faire remonter plusieurs besoins. Le premier besoin identifié a été celui d’un produit qui puisse avoir pour fonction d’être une barrière dans le contexte pandémique. Deux autres besoins nous sont ensuite parvenus : le besoin de séparation des espaces physiques, par exemple le besoin de délimiter un espace café et détente sur des plateformes de travail logistiques, et le fort besoin spécifique autour des open spaces. Beaucoup d’entreprises sont en effet aujourd’hui organisées en open space, ce qui peut par exemple entraîner une pénurie de salles de réunion. Tout cela nous a donc conduits à développer une gamme de produits pour apporter des solutions de séparation, selon un principe de « boîte dans la boîte », permettant de délimiter des espaces de travail ou de réunion temporaires. Le terme « temporaire » est important, car nous voulions un produit qui soit mobile et fluide à utiliser, sans service de manutention.

Salle de réunion avec des cloisonnettes pleines

Qu’apportent de plus les deux nouveaux modèles PLACO® MODULO ZEN et PLACO® MODULO VISION+ venus compléter la gamme ce printemps ?

Au-delà des trois premiers besoins identifiés, notre étude a permis d’en dégager un quatrième : celui du confort acoustique, notamment pour les questions de confidentialité de discussions. Ce besoin avait été identifié dès le départ, mais le développement d’un produit spécifique a pris plus de temps, car il est beaucoup plus technique. Sa résistance est mécaniquement plus forte puisque nous avons utilisé des panneaux métalliques perforés, en nous nourrissant de l’expérience des panneaux acoustiques pour plafonds de notre Business Unit Plafometal. Outre la résistance, les panneaux métalliques offrent une meilleure nettoyabilité — un vrai besoin en situation de pandémie et une vraie différence par rapport à des produits en tissu. Nous avons aussi, bien évidemment, réfléchi au coût, même si cela reste un produit premium, dans la lignée des produits SAINT-GOBAIN. Nous avons d’ailleurs utilisé également de la laine de roche SAINT-GOBAIN dans ces panneaux, et, pour l’un des modèles de PLACO® MODULO VISION+, une cloison vitrée sur allège, nous avons utilisé les vitrages SÉCURIT développés par SAINT-GOBAIN VITRAGE BÂTIMENT, gages de la qualité de nos produits.

En quoi cela constitue-t-il un changement dans l’ADN de l’entreprise, qui propose là sa première gamme de cloisons mobiles ? PLACO® a-t-il déjà trouvé grâce à elle de nouveaux débouchés et de nouveaux clients ?

La gamme de cloisons mobiles PLACO® MODULO est aujourd’hui totalement intégrée dans les produits de l’entreprise, et nous souhaitons continuer à la développer. Cela dit, nous savons que nous ne nous adressons pas à notre clientèle habituelle. Après avoir répondu à la question du « comment faire ? », nous cherchons désormais à mieux comprendre les comportements de ces clients pour savoir comment mieux nous organiser, car l’ADN de PLACO® est celui d’un gros industriel. Nous travaillons en volume et nous avons besoin de visibilité pour les questions de livraison et de logistique. Nous avons donc déjà identifié deux typologies de clients. D’abord, des gros faiseurs, agenceurs et aménageurs, qui arrivent directement sur les chantiers après le second œuvre pour organiser les espaces, de bureaux, par exemple, et qui peuvent donc proposer cette gamme de mobiliers. Ensuite, il y a les clients qui achètent au détail. La réflexion est ici plus complexe, car l’offre est plus diffuse. Cela passe par l’e-commerce et des marketplaces spécialisées dans les mobiliers de bureau, ou alors par de grandes enseignes et autres magasins physiques. Pour l’instant, les choses se mettent en place. Nous observons que le rapport est assez équilibré entre ces deux types de clientèle, même si nous avons conscience du fait que nous avons encore un travail de prescription à faire envers la première typologie. Notre volonté est d’abord de bien comprendre comment tout cela fonctionne. PLACO® est une entreprise spécialisée dans le confort pour tout ce qui a trait au bureau, et nous voulons surtout une vraie cohérence de notre offre, réfléchie avec le même souci qualitatif que les produits SAINT-GOBAIN.

Interview Laurent Catala
Visuel à la une Espace de travail avec des cloisonnettes PLACO© MODULO ZEN

Retrouvez la réponse d’expert de Place dans le daté septembre – octobre 2021 d’Archistor