FOCUS : THALÈS À LABÈGE par LCR Architectes

Texte : La rédaction
Photos : © LCR ARCHITECTES, Mathieu Ducros / Opictures

Détail

Architecture audacieuse pour cet ensemble de bâtiments tertiaires de 12 000 m2, situé dans le quartier Innopole en plein développement de la périphérie sud-est toulousaine. Trois entités constituent le programme : un bâtiment tertiaire, un restaurant d’entreprises et un parking silo. La composition d’ensemble intègre une construction à venir, un deuxième bâtiment tertiaire en miroir du premier autour d’un espace parvis.

Tout de verre et d’acier, les bâtiments présentent une étonnante façade striée horizontalement dont la forme découpée évoque un « accordéon déplié ».

La matière première de la composition des façades est la lumière. Devant cette peau, un jeu de lames brise-soleil se développe librement avec un effet graphique recherché permettant d’estomper la stratification des différents plateaux de bureaux. Cette « sur-façade » déportée forme des anneaux spiralés répartis sur toute l’enveloppe du bâtiment. La moitié de ces éléments est laquée de teinte blanche, l’autre, laquée en gris anthracite. Ce jeu est accentué par l’effet d’ombre portée et de reflet des lames sur les vitrages. Une profondeur est ainsi perçue qui permet d’alléger le volume. Les reflets d’un environnement privilégié tapissent les façades animées exclusivement par le jeu graphique des brise-soleil.

Restaurant d’entreprises

L’ensemble restauration et services annexes se traduit dans un effet de glissement progressif et dynamique allant de l’opaque au transparent. Ainsi, toute la partie technique reçoit un carrossage aveugle tandis que le restaurant au premier niveau, entièrement vitré, bénéficie d’une vue dominante sur la frondaison et le lac.

Plan de masse

Fiche technique :

Maître d’ouvrage : PITCH Promotion
Maître d’œuvre : LCR ARCHITECTES
Bureaux d’études : Ferrer, 3J Technologies, G2 Ingénierie, Execo
Paysagiste : Julie Poirel
Surface : 11 476 m² SDP dont 10 000 m² bureaux, 1 476 m² restaurant
Coût : 18,2 M€

 

Retrouvez cet article au sein du numéro archiSTORM #84 !