ENTRÉE EN MATIÈRE I L’INNOVATION EST UNE QUÊTE

ENTRÉE EN MATIÈRE

L’INNOVATION EST UNE QUÊTE

Si les fabricants s’emploient à innover toujours plus, c’est pour extraire le meilleur de leur savoir-faire. Pose facilitée, performances augmentées, leurs solutions se montrent toujours à la pointe, plus économes et plus durables. Voici une sélection de quelques ouvrages et applications qui témoignent de l’engagement des industriels pour la qualité architecturale.


VMZINC® + WOODENHA INDUSTRIES

visuel à la une : Maison de santé des Eaux Vives. Rossignol Philippe + SELARL Brudieux Architectes

En réponse aux dernières réglementations incendie, les fabricants VMZINC® et Woodenha Industries ont collaboré à l’élaboration d’un système constructif de façade en zinc laminé reposant sur des voliges en bois ignifugé. Le support du bardage est constitué de bois massif ignifugé (Euroclasse B-s1,d0) réalisé en sapin, en épicéa, en pin sylvestre ou en peuplier, compatible avec le zinc. En effet, l’ignifugation en autoclave vide et pression avec l’Hydroflam® W16 de Woodenha Industries a fait l’objet de nombreux essais de vieillissement, destinés à valider la compatibilité électrochimique du bois ignifugé avec les différents aspects de surface du zinc. Woodenha Industries a fait évaluer par le CSTB le comportement au feu d’une façade béton ou en maçonnerie, isolée par ce nouveau bardage. Les résultats sont conformes aux nouvelles recommandations. Le système de façade peut ainsi être utilisé en revêtement de bâtiments de 3e famille A et B, bien qu’il ne soit pas classé incombustible.


Bois brûlé

CETIH Zilten

Porte d’entrée Nativ Fusion Shou Sugi Ban © Zilten

Initialement spécialisé dans la fabrication de portes d’entrée en aluminium, le fabricant Zilten a diversifié son offre, avec notamment la gamme Nativ et ses portes Nativ Fusion Shou Sugi Ban. Elles sont conçues en bois Accoya®, un matériau extrêmement stable et durable, produit à partir de bois à croissance rapide issu de forêts gérées durablement, certifiées FSC. Ce matériau est fabriqué grâce à un procédé breveté d’acétylation (traitement à base d’acide acétyle, composant du vinaigre) qui lui confère, de sa surface jusqu’à son cœur, ces propriétés optimales de stabilité et de durabilité. La finition réalisée par brûlage, inspirée d’une technique ancestrale japonaise, le Shou Sugi Ban, permet d’obtenir un vieillissement totalement maîtrisé. Cette opération de brûlage est réalisée en France auprès de spécialistes de cette technique. Ses couches de surface étant brûlées, l’Accoya® révèle des nuances sombres et un certain relief.


EDILIANS
Dessin d’émaux

Halle Charras, Courbevoie. Agence Croix Marie Bourdon Architectes Associés

Construite dans le cadre de la rénovation du centre-ville de Courbevoie, la nouvelle Halle Charras, signée par l’agence Croix Marie Bourdon Architectes Associés, s’intègre à son contexte urbain et historique à travers l’emploi de matériaux nobles comme le bois pour la charpente, le verre et l’acier pour les façades. La cinquième façade de cet édifice à la forme elliptique revêt des tuiles émaillées H10 Huguenot d’Edilians. La toiture à double pente nécessitait une certification NFFP, et la forme douce et moderne de la tuile de terre cuite se prêtait particulièrement aux exigences d’un tel ouvrage.

La composition du motif s’appuie sur trois coloris d’émaux sur mesure, ainsi que trois finitions. « Mariant des tuiles blanches brillantes et mates à des tuiles gris perle brillantes dont l’aspect change au fil de la journée et des saisons, la couverture de la nouvelle halle joue un rôle central dans l’insertion et l’expression du projet », soulignent les architectes. Pour ce type de réalisation, Edilians a mis au point un processus d’émaillage à l’échelle industrielle qui garantit une qualité irréprochable du produit final et une fabrication en un temps record. Ici, ce sont 3 000 m2 de tuiles H10 Huguenot émaillées qui ont été fabriquées en un mois avant d’être livrées sur le chantier. La réalisation de la toiture a nécessité une étroite collaboration avec le bureau d’études de l’entreprise JMC Couverture, chargée de la mise en œuvre, afin de respecter scrupuleusement le calepinage et la colorimétrie définis par l’architecte.


KAWNEER
Mini Maxi

Hope Clinic, Laurenceville (USA). Lindsay Pope Brayfield Clifford & Associates © Rion Rizzo

KAWNEER lance la façade compacte KASTELLANE 451 PT. En remplacement du mur-rideau traditionnel qui exige plus d’inertie, la solution en aluminium est parfaite pour la réalisation de devantures et de halls d’entrée. Utilisée seule, elle permet des réalisations de petite hauteur, entre dalles, avec une mise en œuvre facilitée (coupe droite, assemblage par blocs). La combinaison d’une porte et d’une surface vitrée offre une solution complète et prête à poser, qui s’adapte à tous les projets, en neuf comme en rénovation. Constituée de profilés à rupture de pont thermique compatibles avec les châssis Kawneer (52 mm et 72 mm), KASTELLANE 451 PT permet des vues d’aluminium réduites de 50 mm et des prises de vitrage de 24 à 28 mm. Ses poteaux d’angle (à 90° et 135°), ainsi que sa large trame horizontale et verticale favorisent l’entrée de la lumière naturelle dans le bâtiment. La mise en place du verre par dévêtissement est optimisée par un système réversible de parclosage, possible en intérieur.


PORCELANOSA
Pur blanc

Village des Sciences. Agence BPA + Trace Architectes

L’Opération Campus et le projet Village des Sciences dotent le campus de l’université de Montpellier de deux bâtiments, le premier constituant la nouvelle porte d’entrée de la faculté. Bordant la place Eugène-Bataillon, l’édifice arbore un moucharabieh blanc comme un signal dans l’espace public. La dentelle qui orne la façade est une traduction en langage binaire — le « 0 » est représenté par une perforation et le « 1 » par un plein — des grands noms de l’histoire des sciences, recensés depuis l’Antiquité. La façade ajourée est constituée de 950 m2 de KRION® Lux 1100. Le matériau Solid Surface de Porcelanosa se révèle chaud au toucher et similaire à la pierre naturelle. Composé de deux tiers de minéraux naturels (trihydrate d’alumine) et d’un faible pourcentage de résines à grande résistance, le KRION® est caractérisé par l’absence de pores, des propriétés antibactériennes, mais également une dureté, une résistance et une durabilité sans pareille grâce à une grande facilité de réparation, d’entretien et de nettoyage. Du point de vue de la transformation, la matière est similaire au bois : les panneaux sont coupés, assemblés et thermoformés pour créer des pièces courbes dont les joints disparaissent après ponçage. Lorsqu’elle est employée par injection, elle permet de produire différents designs et d’exécuter tous types de projets. KRION® est disponible dans une vaste gamme de couleurs, parmi lesquelles la finition blanche se distingue par sa pureté et sa neutralité.

Texte Pauline Malras

Retrouvez l’entrée en matière l’innovation est une quête, dans archistorm daté mai – juin 2021