FOCUS I INSTITUT DE CHIRURGIE GUIDÉE PAR L’IMAGE, STRASBOURG PAR PATRICK SCHWEITZER & ASSOCIÉS

FOCUS

INSTITUT DE CHIRURGIE GUIDÉE PAR L’IMAGE, STRASBOURG, PATRICK SCHWEITZER & ASSOCIÉS

 

L’Institut de chirurgie guidée par l’image de Strasbourg (IHU Strasbourg) illustre l’essentiel de ce qui fait l’ADN de l’agence Patrick Schweitzer & Associés : sa capacité à répondre à des programmes complexes et de très haute technicité, sans pour autant renoncer à ces valeurs cardinales que sont l’insertion dans le site, le dialogue avec l’existant, l’harmonie des formes et la précision dans l’écriture des détails. S’offre ainsi une architecture à très forte valeur d’usage, mais aussi prête pour d’éventuelles mutations dans les décennies à venir.

Terrasse intérieure de l’IHU © Pierre Pommereau

Les schémas produits par l’agence Schweitzer & Associés expliquent avec beaucoup de clarté le processus qui a conduit à définir, sur la base d’un volume capable – ici un simple quadrilatère inscrit dans le gabarit imposé par le règlement –, la forme la plus adaptée à la satisfaction du programme et à son insertion dans le site. De fait, l’irrégularité qui résulte de la disposition, dans le temps, des différents bâtiments de l’Hôpital civil de Strasbourg, produit une alternance d’espaces compressés et dilatés que Patrick Schweitzer reprend à son compte pour ouvrir la façade, non pas en son centre, mais dans l’axe de l’entrée principale de l’hôpital, sur le quai. L’enroulement du bâtiment est pour sa part le résultat d’une opération destinée à compléter et parachever la première : comme beaucoup de ses pairs désormais, l’architecte procède par extrusion, tout d’abord pour définir un gabarit conforme au règlement, ensuite pour ouvrir le bâtiment et enrichir ses espaces et ses usages. Comme la sculpture, l’architecture peut ainsi se pratiquer par assemblage ou par soustraction de matière et de volume. L’entrée et le « coeur vert » qui la prolonge puis, sur la gauche, le patio ménagé dans le comble, sont autant d’entailles dans ce qui aurait pu être un prisme pur – d’autres concurrents avaient de fait misé sur la perfection géométrique de l’édifice.

L’enveloppe de l’IHU rompt elle aussi avec la tradition puriste, puisqu’elle met en opposition deux matériaux radicalement différents : des panneaux de bardage irisés et une façade végétalisée. Conçu comme une sorte d’événement visuel au coeur de l’Hôpital civil, ce « ruban végétalisé » recouvre la façade d’entrée avant de se prolonger, au coeur de l’édifice, sur la terrasse sud. Le reste du bâtiment se distingue à l’inverse par une grande sobriété, avec comme point de repère un atrium qui met en communication les étages et les liaisons verticales entre les différents secteurs, conférant de la sorte son unité à l’ensemble.

Hall d’entrée
de l’IHU © Pierre Pommereau

FICHE TECHNIQUE

MAÎTRISE D’OUVRAGE : IRCAD
MAITRISE D’ŒUVRE : PATRICK SCHWEITZER & ASSOCIÉS
Entreprisenérale : KS CONSTRUCTION
BET : SNC LAVALIN
Conseil HQE : SOLARES BAUEN
SURFACE SDP : 10 000 m2
MONTANT DES TRAVAUX : 21 M€ HT
LIVRAISON : 2016

Texte Simon Texier (extraits de l’ouvrage Archibooks Institut de chirurgie guidée par l’image de Strasbourg par Patrick Schweitzer & Associés paru en avril 2021)
Visuel à une L’entrée de l’IHU et le « coeur vert » qui la prolonge © Pierre Pommereau

Retrouvez le focus sur l’Institut de Chirurgie guidée par l’image Patrick Schweitzer Associés dans Archistorm daté mai – juin 2021