PORTRAIT D’AGENCE I Origin.Archi, PARIS

PORTRAIT D’AGENCE

Origin.Archi, PARIS

Nouveaux locaux, nouveau nom : l’agence réunissant Tom Sheehan, Salah-Eddine Saïdoune, Christian Bonnaud et Mehdi Boulkroun entame un nouveau chapitre de son histoire.

Au cœur du quartier Montparnasse, c’est un édifice bien connu des amoureux de la photographie. Au fond d’une petite impasse, cet immeuble de cinq niveaux qui jouxte une école primaire a longtemps abrité la fondation Henri Cartier-Bresson et, encore auparavant, la rédaction du magazine Actuel. En juin 2019, l’agence formée par Tom Sheehan, Salah-Eddine Saïdoune, Christian Bonnaud et Mehdi Boulkroun a quitté ses bureaux face à la bibliothèque François-Mitterrand pour cet ancien atelier de décors de théâtre. Construit en 1913, ce petit immeuble classé fut l’un des premiers édifices de l’architecte Émile Molinié (1877-1964). Situé à l’arrière d’un immeuble d’angle richement décoré, le bâtiment affiche une façade vitrée surmontée d’une verrière en cascade sur les trois derniers niveaux organisés en une succession de mezzanines. Pour adapter les lieux à la nouvelle activité, des fenêtres ont été percées afin d’accroître la luminosité des anciennes salles d’exposition devenues des espaces de travail ouverts. Il a fallu aussi refaire les vieux planchers, et des parements de bois ont été ajoutés qui donnent une touche de modernité chaleureuse aux murs.

Avec cette nouvelle adresse et ce nouveau nom, Origin.Archi, la structure anciennement connue sous le nom d’Atelier Tom Sheehan & Partenaires (ATSP) se trouve un peu à un tournant de son histoire. Pour écrire ce nouveau chapitre, les quatre associés ont donc choisi de rejoindre ce qui fut le cœur artistique et cosmopolite de la capitale, fréquenté par Modigliani, Soutine, Braque, Man Ray et tant d’autres encore.

Né à San Francisco d’un père architecte, Tom Sheehan a commencé ses études d’architecture à l’université de Californie, puis de Cincinnati, avant de suivre les cours de l’École américaine des Beaux-Arts de Fontainebleau. C’est à l’occasion d’un projet en Algérie que Tom s’associe avec Salah-Eddine Saïdoune. Dès le début de sa carrière, ce dernier a travaillé sur de grands projets tels que le Palais de la Méditerranée à Nice (pour le cabinet O.-C. Cacoub), des immeubles de bureaux et de logements à Paris (avec le cabinet Le Grelle) et des programmes de logements sociaux en Guadeloupe (cabinet BMC). L’année 2005 marque donc la création de l’Atelier Tom Sheehan & Partenaires par Tom Sheehan et Salah-Eddine Saïdoune. L’équipe est alors retenue pour le complexe sportif du stade d’Oran, tant pour concevoir le schéma directeur que pour enrichir le cahier des charges. Le projet s’avère des plus ambitieux, il va s’étaler sur quinze ans. Il réunit un stade de 40 000 places avec piste d’athlétisme, un stade d’athlétisme, un centre nautique, une salle de sport indoor, un club de tennis, une école de formation aux métiers du sport professionnel… C’est en cette même année 2005 que Tom et Salah-Eddine sont rejoints par un troisième associé. Ingénieur et architecte de formation, Christian Bonnaud est un ami de longue date de Salah-Eddine : ils se sont rencontrés en 1991. Il est alors chargé de l’exécution des projets de stades d’Oran et d’Alger-Est, aux contraintes techniques et fonctionnelles complexes. En 2012, Mehdi Boulkroun rejoint à son tour la structure ; il est associé depuis 2019.

Le nom « Origin.Archi » peut se décrypter comme un clin d’œil aux origines multiples de l’équipe : les quatre associés sont nés aux États-Unis, en Algérie, en France. Et la cinquantaine de collaborateurs viennent de Belgique, de Chine, d’Espagne, de France, Russie, Roumanie, d’Allemagne, d’Argentine… Ce multiculturalisme est plutôt bienvenu quand une partie importante de l’activité se situe à l’export, en Égypte, en Algérie, donc, mais aussi au Moyen-Orient et en Chine. Ce nouveau patronyme de l’agence est également évocateur d’une méthode qui s’ancre autour d’une problématique que l’on pourrait résumer ainsi : quel programme pour quel lieu ? C’est l’importance revendiquée de l’ancrage dans un site doté d’une géographie et d’une histoire alliée à une réponse spécifique à des besoins. Aux origines, donc, un lieu qui rencontre un usage, une demande exprimée et un croquis sur une page blanche. Tom insiste d’ailleurs sur l’importance de ces esquisses, qu’il consigne dans des cahiers noirs, un outil incomparable de l’architecte et qui offre l’avantage de se comprendre dans toutes les langues. Cette première représentation dessinée au crayon permet d’engager un dialogue, de débattre avec les autres partenaires. Puis viennent les outils numériques et les modélisations qui permettent de faire évoluer les idées, de les rendre tangibles. (…)

Texte Mathieu Oui
Photos Rafael Yaghobzadeh
Visuel à la une Mehdi Boulkroun, Tom Sheehan, Salah-Eddine Saïdoune et Christian Bonnaud

Retrouvez l’intégralité du Portrait d’Agence Origin.Paris dans Archistorm daté mars-avril 2021