RÉPONSES D’EXPERT I SYLVAIN BONNOT, PDG MYRAL

RÉPONSES D’EXPERT

SYLVAIN BONNOT, PDG
MYRAL

Depuis 1987, Myral place l’innovation au cœur de son activité et développe des procédés industriels à la pointe de la technologie. Ses panneaux emploient aujourd’hui une nouvelle génération d’isolant polyuréthane, composé en partie de produits biosourcés à base combustible. Reconnus comme écrans thermiques, ils ont obtenu tout récemment le classement EI30 dans le cadre de la nouvelle réglementation incendie.

Terres de lumière, des coloris naturels et harmonieux

La rédaction : Pourriez-vous nous présenter la société Myral ?
Sylvain Bonnot : Il y a plus de trente ans, Myral a fait le pari de miser sur « l’enveloppe du bâtiment » en mettant sur le marché un produit d’isolation innovant, afin de prendre soin des gens, de leur assurer du confort au quotidien et la fierté d’un logement qui leur ressemble. Aujourd’hui, toujours installés à Is-sur-Tille, en Bourgogne, nous sommes devenus un groupe structuré, positionné sur plusieurs marchés : celui du particulier avec la marque Uniso, mais également ceux du collectif, des équipements publics ou du secteur tertiaire, dans la rénovation comme dans la construction neuve. Nous avons dépassé, en 2019, le cap significatif des 100 salariés. Notre outil industriel est parfaitement mature, et nous produisons plus de 250 000 m² de parements isolants par an. Mais depuis l’origine, ce sont les mêmes valeurs et l’innovation au service de l’humain qui nous motivent.

La rédaction : En matière de performances thermiques, quelles sont les dernières innovations et avancées techniques de vos solutions ?
S.B. : Myral est la solution d’ITE la plus fine du marché, avec une ossature, un isolant et un parement de 85 mm pour un R de 3,75 m2/kWh ! Nous avons breveté dernièrement un outil permettant de traiter l’ensemble d’une fenêtre, découpe et habillage, deux fois plus vite et sans qualification particulière. Si notre produit était déjà extrêmement rapide à poser, tout-en-un et fabriqué sur mesure, avec cet outil il devient l’un des maillons de la massification ?

Inspiration naturelle pour la gamme Intemporelle

La rédaction : Myral vient d’obtenir la certification Origine France Garantie. Est-ce une manière de vous engager sur le plan environnemental ?
S.B. : Depuis plusieurs années, nous travaillons sur l’impact environnemental de nos produits, et notre maîtrise de la production nous facilite beaucoup la tâche. Notre objectif à court terme : développer une solution issue majoritairement de matériaux recyclés, une solution qui générera pendant des décennies des économies de chauffage, tout en sourçant des matériaux presque uniquement issus de déchets. L’appellation OFG était une évidence pour nous, pour autant elle est difficile à atteindre, et nous sommes fiers d’être le premier isolant par l’extérieur à l’avoir obtenue. La certification sert à valoriser le savoir-faire et la fabrication française des solutions Myral et illustre un engagement quotidien pour la « lutte contre les passoires thermiques ».

La rédaction : Dans son actualité récente, Myral a présenté la collection « Les Intemporels », une palette inspirée par le paysage français. Pourriez-vous nous expliquer ce qui a conduit à son élaboration ?
S.B. : L’objectif d’une technicité parfaite est qu’elle doit se faire oublier. Donc, si nous oublions la technique, nous revenons à parler de façade, d’enveloppe du bâtiment, d’esthétisme, d’intégration. Alors, nous avons sollicité un cabinet d’architecture coloriste pour que nos façades puissent embellir notre environnement. Notre nuancier est le fruit du regroupement des coloris les plus demandés par les architectes. Encore faut-il donner du sens, raconter une histoire, nourrir l’inspiration de ceux qui conçoivent et imaginent. La rencontre avec NACARAT Color Design nous a permis de donner corps à cette ambition. Un nouveau cap est franchi pour Myral, celui de la performance au service de l’esthétique !

Texte Pauline Malras
Visuel à la une « Le Mouvement Perpétuel », immeuble Passivhaus réalisé à Nantes par Anthracite Architecture 2.0

Retrouvez la réponse d’expert de Sylvain Bonnot, PDG Myral, dans archistorm daté mars – avril 2021