ALIÉNOR : SYMPHONIES POUR LUMINAIRES INNOVANTS

FOCUS

Aliénor France

 

Visuel à la une : Une pluie de lumières, intégration d’une source LED spécifique (brevet Aliénor) © Aliénor France 

 

Formes naturelles, alliance de technologie et de matières, Aliénor a reçu le Top Innovation 2018 des enteprises pour ses luminaires acoustiques. 

 

Depuis 20 ans, Aliénor France explore les sensations de la lumière à travers ses collections de luminaires où choix des matières et foisonnement des formes s’unissent dans de véritables objets au design ingénieux. Les ateliers qui les conçoivent jouent avec subtilité des éclats et des possibles, des matières et des finitions, et ce « royaume de gestes où la chorégraphie des mains se déchaine », selon Annie Goupil, fondatrice d’Aliénor, semble de fait choyer le luminaire comme une véritable icône. 
Les collections Aliénor, qui se distinguent dans tous les supports du domaine (appliques, suspensions, plafonniers, luminaires sur pied), doivent beaucoup à la patte de designer de Vincent Goupil, l’époux d’Annie. Celle-ci amène derrière leur structure en métal et leurs finitions soignées, des formes sophistiquées où percent cependant l’inclination de la nature, avec ses allures sobrement animales, végétales ou cosmiques. Dans la collection Signature, les appliques murales Birdy adoptent la rondeur douillette et les courbes d’un oisillon s’envolant d’un rameau. Dans la collection ATRIUM, plus à destination des grands halls et autres espaces à caractère, les séries de suspension en textile Orgues ou Comètes, en verre et métal, semblent basculer entre deux univers. Le luminaire sur pied Jem, avec sa colonne d’arbrisseau augmentée d’un cylindre noir énigmatique, joue sur le contraste des textures.
Le jeu des matières est bien évidemment essentiel. Pour l’abat-jour Venus, les finitions or, bronze, argent, cuivre et le métal martelé et patiné à la feuille donne une profondeur de tons. Mais les formes le sont tout autant, dessinant les anneaux lumineux des modèles Elob ou E.Clipse, ou les rondeurs globuleuses des plafonniers Géodes. Lorsque les deux se rencontrent, comme dans les créations murales Wall, avec ses disques lumineux rougeoyants, ou Wave, avec ses impressions de vagues mouvantes en corian pur blanc, l’effet est saisissant.
Les noms sont souvent évocateurs (cascade naturelle, figue), comme pour mieux souligner la pureté de la représentation. La suspension textile Figue, ou la suspension en verre Comètes, caressent ce jeu de ressemblance formel et symbolique. Les modèles de suspension ouvrent la porte à de véritables compositions, qu’il s’agisse de grappes de lanternes volantes (Moore), de lignes de tambour métallique (Strie) ou de portants aux baguettes élégantes (Mandarin).

 

Mise en valeur des salles de restauration © Aliénor France

 

Toutes ces conceptions sont permises par l’investissement d’Aliénor dans son département Recherche & Développement. La société a reçu le Top innovation des entreprises pour ses luminaires acoustiques aériens en 2018, après avoir déjà été lauréat d’un projet européen. « Nos ateliers sont entrés dans l’univers du luminaire 3.O. », explique en ce sens Annie Goupil. Il faut bien reconnaître que sa gamme Augmented Lighting a de quoi impressionner avec l’harmonie de ses designs tout en volumes souples, idéaux pour harmoniser espaces de travail, de réception ou de convivialité. Mais ce sont aussi les réponses qu’apportent ces luminaires aux contraintes environnementales, à l’acoustique et à la bio activité, qui séduisent. Dans la série MTL Material & Technical Lightings, les luminaires sont certifiés bioactifs (anti-bactéries, odeurs, UV et humidité) comme les modèles d’abat-jour E.Lit ou les modèles  de suspension Spider aux formes d’araignée.  Dans la série ATL Acoustic, des luminaires acoustiques comme les modèles Smooth atténuent la réverbération du son grâce à une matière textile acoustique M1 et à un absorbant additionnel. Dans cette famille, le modèle Symphonie trouve une superbe résonance sculptée, avec sa forme d’oreille ou de pétale de fleur en maille 3D. Enfin dans la série Outdoor, le modèle Glaçon, en verre sable aspect givré semble prêt à affronter les conditions les plus rudes avec sa culasse d’ampoule allongée se profilant en cristal de glace.

 

Mise en valeur du flagship avec des luminaires XXL – Matériau Bioactif © Aliénor France

 

Comme dans toute activité de design, le rapport avec le client est aussi important que celui entretenu avec l’espace et son architecture. L’expertise d’Aliénor France s’apprécie donc aussi par ses activités de conseil et d’expertise, et celles de son réseau de partenaires. En termes d’outils, sa matériauthèque se révèle un véritable laboratoire d’inspirations et une invitation à l’imagination, en mode presque cabinet de curiosité pour luminaires. Sublimer la lumière qui va à son tour sublimer tout un lieu, c’est un peu la clé de voûte pour Anne Goupil, « afin qu’il se dégage de ce lieu une atmosphère, que l’on peut considérer comme une signature. » Les Rendez-vous de la matière vont donc être pour Aliénor une occasion d’éclairer encore davantage nos lanternes avec la mise en avant de ses ateliers matière souple, de ses gravures maison sur verre et de son art des finitions sur métaux.

 

Luminaire métal, finition extérieure “Noire laquée” et finition intérieure laiton brossé – découpe laser © Aliénor France

 

 

ALIENOR FRANCE faisait partie de nos 26 exposants lors de la sixième édition des Rendez-vous de la Matière ! Découvrez le focus sur la marque dans le numéro spécial Archistorm n°12, daté mars-avril 2019 !