HÔTEL CAMPANILE POUR NUIT SANS… FAIM À RUNGIS, PAR ATELIER ARCHITECTURE LALO

EXPÉRIENCE HÔTELIÈRE

HÔTEL POUR NUIT SANS… FAIM
CAMPANILE HÔTEL DU MARCHÉ À RUNGIS/CHEVILLY-LARUE, ATELIER ARCHITECTURE LALO

Le Marché international de Rungis fêtait en 2019 son cinquantenaire. Dans le cadre d’un vaste programme d’investissement, la SEMMARIS (aménageur-gestionnaire) l’a doté de son premier équipement hôtelier de 83 chambres. La façade alvéolaire conçue par Jean-Marc Lalo pour Campanile joue de la géométrie, de l’asymétrie et de la couleur pour engendrer un « événement architectural » rue du Séminaire.

Le concepteur ret(e)int pour les façades un bleu-vert canard évoquant la couleur du ciel à la tombée du jour.

Du Ventre de Paris à Rungis         

Comme il en avait été décidé neuf ans plus tôt, les Halles quittaient en 1969 le cœur de Paris pour Rungis où s’y métamorphoser en Marché d’intérêt national, puis international, aujourd’hui le plus vaste d’Europe (4,2 km2). Pour un total de près de 6,7 millions d’entrées annuelles, plus de 12 000 personnes et 1 200 entreprises y travaillent nuit et jour. À la limite de Chevilly-Larue, en bordure de l’autoroute A6 et à cinq kilomètres à peine de l’aéroport d’Orly, le site est exceptionnellement bien desservi, gare ferroviaire comprise. Autour des différentes halles (marée, fruits et légumes, beurre-œufs-fromage, fleurs coupées, plantes en pot, produits carnés, gastronomie, pavillon bio) et du centre administratif, des immeubles de bureaux et entrepôts destinés aux entreprises des mandataires et grossistes, des restaurants, sanitaires, parkings et stations-services, réservés aux professionnels travaillant sur le Marché ou le fréquentant (routiers inclus), sont venus progressivement densifier le site. Mais il n’existait nul équipement hôtelier jusqu’au mois de mars dernier !

L’appel d’offres lancé par la SEMMARIS a été remporté par Louvre Hotels Group pour l’enseigne Campanile, associé à l’Atelier Architecture Lalo. Cette ancienne branche économique du Groupe Louvre[1] a été rachetée en 2015 par le géant shanghaïen de l’hôtellerie, Jin Jiang International, devenu en 2018 le deuxième groupe hôtelier mondial, à la suite du rachat de Radisson Hotels & Resorts à son concurrent chinois HNA Group, surendetté. Louvre Hotels Group exploite à ce jour plus de 650 établissements des marques Première Classe, Campanile et Kyriad (moyenne gamme) et Golden Tulip, Tulip Inn et Royal Tulip (gammes supérieures).

C’est la raison pour laquelle il a fait le choix de réserver le rez-de-jardin non pas à un centre de séminaires, mais à une école de cuisine et de mixologie (cocktails), aux portes mêmes du plus grand marché alimentaire professionnel au monde.

Plan de mas

[1] Jadis propriété de la famille Taittinger exploitant, entre autres, l’hôtel de Crillon, le Concorde La Fayette et l’Hôtel du Louvre.

Fiche Technique

Maîtrise d’ouvrage : SEMMARIS
Maîtrise d’ouvrage délégué et exploitant : Louvre Hotels Group
Maîtrise d’œuvre : Atelier Architecture Lalo ; chefs de projet : Camille Deslandes (études), Yann Coulouarn (chantier)
BET : AEDIS Ingénierie (structure), AXYS (fluides), AAB (acoustique)
Entreprise : MTTB-Construction (gros-œuvre)
Industriel : Sto (bardage façade)
Surface de plancher : 3 100 m2
Montant des travaux : 4,8 M€
Livraison : mars 2020

Texte Lionel Blaisse
Photo Michel Denancé
Image à la une La plupart des clients de l’hôtel viendront y dormir pendant la journée, travaillant la nuit sur le Marché.

Retrouvez l’intégralité de la rubrique Expérience Hôtelière sur le Campanil de Rungis au sein du daté Septembre-Octobre