RÉPONSES D’EXPERT – PACHA, SERI, MOSE & DEVILLERS ET ASSOCIÉS

RÉPONSES D’EXPERT

MOBILIER URBAIN
PACHA, SERI, MOSE & DEVILLERS ET ASSOCIÉS

Baptisée PACHA, la nouvelle gamme de mobilier urbain conçue pour la ville de Marseille est le fruit d’une collaboration entre SERI, MOSO et l’agence d’architecture Devillers et Associés. Modulable, la structure en acier et l’assise en bambou forment simultanément une table de pique-nique, des bancs et banquettes, des chaises et tables basses.

La rédaction : Pourriez-vous présenter SERI et nous expliquer en quelques mots le cadre de cette collaboration avec MOSO et D&A ?
Stanislas Philippe : SERI est le leader français du petit mobilier urbain. Nos quatre usines, qui sont toutes situées en France, ont chacune leur propre savoir-faire. Notre bureau d’études intégré est composé d’ingénieurs spécialisés qui maîtrisent à la perfection l’ensemble des techniques. Nous sommes fréquemment sollicités par des designers, ou encore des architectes, afin de préciser la mise-en-œuvre des produits qu’ils ont imaginés. C’est dans ce cadre que s’inscrit la collaboration avec D&A, pour la création d’une gamme d’assise habitée par à la volonté commune de s’adapter aux nouveaux usages de l’espace public. La participation de MOSO a permis de répondre à un besoin essentiel, celui de choisir un matériau naturel et durable.

LR : Pourriez-vous nous en dire plus sur le procédé de fabrication et le choix des matériaux ?
SP : La société SERI est spécialisée dans le travail de l’acier (découpe, façonnage et soudure) mais aussi dans les traitements de surfaces adaptés au mobilier extérieur. C’est grâce à ce savoir-faire que nous avons été en mesure de réaliser le piètement de Pacha, avec sa forme particulière. Le matériau formant l’assise devait être stable dans le temps, facile d’entretien et résistant au vandalisme. Pour des raisons écologiques, nous ne souhaitions pas utiliser de bois exotique. Alors le bambou nous est apparu comme une évidence. De plus, le procédé unique de thermo-traitement à 200° C et à très haute densité (en compressant les lamelles en bambou, les tasseaux et les carrelets d’extérieur) MOSO® Bamboo X-treme® permet de valider les normes de classe d’usage et de durabilité les plus élevées.

Mobilier Pacha © SERI

LR : Quelles sont les garanties environnementales ?
SP : D’une part, l’acier est un matériau 100 % recyclable. D’autre part, les produits MOSO ® sont fabriqués à partir d’une matière renouvelable et écologique permettant de lutter contre la déforestation des forêts primaires des bassins centre-africain et amazonien, d’où proviennent les bois exotiques. Ils bénéficient en outre d’un bon bilan carbone, et répondent aux exigences normatives éco-environnementales les plus strictes (FSC, LEED, BREEAM, et HQE).

LR : Comment garantissez-vous la pérennité et l’entretien de l’ouvrage ?
SP : L’acier que nous avons sélectionné a reçu un traitement de surface renforcé contre la corrosion, dont l’efficacité est assurée, et même à proximité de la mer. De plus, nous avons appliqué un traitement avant peinture qui garantit un meilleur maintien dans le temps. Concernant l’assise, MOSO® Bamboo X-treme® utilise un procédé unique pour renforcer la dureté, la stabilité dimensionnelle, la résistance au feu et la durabilité à un niveau supérieur à celui des bois tropicaux.

Retrouvez la réponse d’expert sur Pacha au sein du daté Juillet-Aout d’Archistorm