Zoom sur la lumière, révélatrice de matières, avec Luxdawn et Ulgador

ZOOM SUR…

ZOOM SUR LA LUMIÈRE, RÉVÉLATRICE DE MATIÈRES, AVEC LUXDAWN ET ULGADOR

Fondée par Lyse Drouaine, la maison de création Luxdawn propose des matières lumineuses innovantes pour sublimer des espaces d’exception. Ces matières, tissées à partir de fibres textiles et fibres optiques, associent à la beauté des matériaux l’émotion unique de l’expérience.

Ulgador fait partie de ces ateliers à l’histoire familiale. Gabor Ulveczki sublime surfaces et objets au moyen de la feuille de métal battu. Or, cuivre, argent, aluminium : un travail d’orfèvre qui prend vie sur de nombreux supports au service de l’intérieur.

Entretien avec Lyse Drouaine, Luxdawn (extrait)

Comment vous est venue l’idée d’associer lumière et textile ?
Je questionne sans cesse le phénomène lumière dans l’espace et la manière dont elle agit sur nos émotions. Je nourris cet intérêt depuis ma découverte d’artistes tel que Dough Wheeler et d’autres du mouvement « Light and Space ». En parallèle, c’est grâce à la confiance gagnée d’un premier partenaire industriel que j’ai pu obtenir quelques métrages de fibre optique en 2012 pour réaliser des tests en tissage. J’associe généralement à ces fibres techniques des fibres naturelles coton, laine, lin et soie. La lumière diffusée par les matières LUXDAWN fonctionne en éclairage diurne, et gagne progressivement en intensité à mesure que le jour baisse. Il est possible, via des systèmes de commande à distance, de moduler cette lumière. L’alliance des fibres textiles et de la lumière permet de façonner l’espace dans une dimension nouvelle et poétique.

Entretien avec Gabor Ulvezcki, Ulgador (extrait)

En quoi Ulgador renouvelle-t-il le procédé de la feuille de métal battu ?
Appliquée à la main sur bois, sur verre, sur papier ou sur tissu, la feuille de métal attribue aux objets des effets atypiques et d’étonnantes couleurs. Ce qui rend la technique de l’atelier Ulgador unique et exceptionnelle, c’est le travail de recherche et d’expérimentation pour créer ses propres recettes d’application, ses procédés d’oxydation et de corrosion des feuilles de métal battu. Un véritable langage graphique et esthétique propre à l’atelier a également été développé.

Quelle vision de l’artisanat partage Ulgador ?
Nous avons toujours eu l’impression de nous situer quelque part entre le monde de l’art et de l’artisanat. « Métier d’art » est l’intitulé qui nous convient le mieux, tout comme la notion de transformation de la matière. Nous ne sommes pas vraiment doreurs mais nous en utilisons les outils. La feuille de métal est notre médium de création, que nous transformons à l’envi.

 

Suivre l’actualité de Luxdawn :
Site Internet : www.luxdawn.fr
Instagram : @luxdawn_creation

Suivre l’actualité d’Ulgador :
Site Internet : www.ulgador.com
Instagram : @ulgador

Retrouvez la suite de l’article dans le numéro Hors-Série d’Archistorm consacré aux Rendez-vous de la Matière + fai(r)e – à paraître automne 2021. 

Visuel à la une © Ulgador / © Luxdawn