ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR – IMPRESSION COULEUR

ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR

IMPRESSION COULEUR

La couleur en architecture intérieure ne cesse de questionner. Qu’elle habite notre imaginaire ou nous pousse à feuilleter des revues spécialisées, en quête de références, ou bien encore à contempler le cœur des vitrines et à courir les showrooms des éditeurs de France et de Navarre ! Au moindre budget consacré à notre « déco », devant le coussin aux grandes impressions colorées, notre instinct oscille entre le minimalisme sans risque et la couleur joyeuse, chatoyante, mais capricieuse ! C’est normal, car la couleur a ses humeurs, ses modes et ses codes. De nature alchimique, elle fait écho à nos propres sentiments et aux tendances, elle joue et se dérobe selon nos états d’esprit. Imprimée sur les supports, les surfaces, elle offre des rendus changeants selon la lumière, les matières. Qu’en pensent les spécialistes ?

 

Meuble Nuovo Tavolo Bisel © Patricia Urquiola

 

Patricia Urquiola est une architecte de nationalité espagnole. Son agence est implantée en Italie, à Milan plus exactement, haut lieu du design et des tendances — est-il besoin de le rappeler ? Patricia Urquiola travaille toutes les échelles de la couleur. Elle édite beaucoup de mobilier coloré, elle décline la couleur au cœur de ses architectures d’intérieur. « Pour moi, dit-elle, la couleur, la matière et la lumière sont trois éléments qui interagissent les uns avec les autres. Je suis vraiment intéressée par leur point de rencontre. Toutes les couleurs, dans l’obscurité, sont semblables, c’est la relation de la matière avec la lumière qui détermine la magie de la couleur. La couleur n’est pas mesurable : parfois, elle s’enfuit, d’autres fois elle interroge et attaque la forme ; en tout cas, j’aime observer la façon dont la lumière interagit avec l’architecture, avec l’intérieur. »

Hôpital Saint-Joseph, Marseille, architecte François Huet © Éric Guillouard A3DC

En ce moment, le vert est « tendance ». Il symbolise le renouveau de la terre, la nature retrouvée face à la destruction de la planète par l’humain. Le restaurant Le Jardinier à New York, oasis verte, dont l’aménagement intérieur est signé Joseph Dirand, illustre bien ce penchant : le client vient se régénérer grâce au « green » qu’il déguste par la bouche, par les yeux, par et dans tous les sens ! Joseph Dirand aime aussi les matières nobles et leurs effets de couleur naturels, tels les murs et les sols de marbre qu’il décline au gré des espaces.

Ces effets du marbre, et de la matière première durable, mais également du vert, intéressent tout autant l’agence Brenac & Gonzalez & Associés, dans un esprit radicalement contemporain, voire futuriste : école Claude-Bernard à Paris 19e (2012), bureaux Archimède à Paris 12e (2017), centre de recherches FLI à Saclay (2019). « On a eu une approche de la couleur très tôt, c’est tout un travail que l’on a développé. C’est très compliqué de travailler la couleur, surtout dans la sphère privée. Ce qu’il y a de bien dans les matériaux, c’est l’effet de vérité : cela ne se discute pas. » (…)

Texte : Anne-Charlotte Depondt
Photos : Collectif
Visuel à la une : Meuble SHIMMER low table © Patricia Urquiola

Retrouvez l’intégralité de la Rubrique Architecture d’intérieur Impression Couleur au sein du daté Mai-Juin d’Archistorm