BOLIA DESIGN AWARD 2020 ANNONCE DES 3 GAGNANTS

BOLIA DESIGN AWARD 2020 ANNONCE DES 3 GAGNANTS

 

Après l’étude de près de 900 propositions venues du monde entier, le jury des Bolia Design Awards 2020 a départagé les 3 gagnants, sélectionnés sur des critères de créativité, fonctionnalité, esthétique, potentiel, mais aussi et surtout de durabilité.

Depuis 2007, Bolia organise chaque année les Bolia Design Awards : un évènement ayant pour objectif de faire émerger les nouveaux talents du New Scandinavian Design. La marque est en quête d’interprétations créatives, originales et uniques du design Scandinave, avec un accent mis tout particulièrement sur les questions de durabilité, au travers de l’emploi de matériaux réutilisés ou recyclés, mais également de méthodes de production alternatives. Les designs gagnants ont tous la possibilité de faire partie des futures collections Bolia.
Le jury équitable comptait des personnalités influentes, telles que Mads Arlien-Søborg, chercheur de tendances et expert en design et architecture, et Simon Wick, fondateur de la marque de mode et de design durable (di)vision. Après l’étude de près de 900 propositions, voici les trois gagnants sélectionnés.

Le tapis Zen Rug a permis à la designer Danoise Emily Broom de remporter le 1er prix. Créé pendant le confinement dû au coronavirus, le tapis répond à un besoin de nous sentir en sécurité, enracinés, et de retrouver une sérénité disparue en ces temps incertains. À l’instar des jardins japonais de pierres « Karesansui » ou « zen », ce tapis reprend les éléments apaisants de la nature au travers de lignes simples et épurées et de matériaux durables, tels que le fil de PET recyclé, qui permet de donner une seconde vie à des bouteilles en plastique usagées. Le jury a notamment apprécié ce design en raison de son histoire, de son interprétation du bien-être et de la sérénité, et de sa dimension durable qui touche particulièrement la marque Bolia.

Le Prix Durable a été attribué à Relics, une série de récipients destinés à rallonger la durée de conservation des fruits et des légumes. Imaginé par la designer Allemande Georgia von le Fort, ce projet est né d’une volonté de recycler les déchets de porcelaine, un matériau qui, lorsque broyé puis passé sous de l’eau froide, présente la particularité de produire un effet de refroidissement naturel par évaporation. L’esthétique, proche d’un plateau d’œufs, a tout particulièrement plu au jury, tout comme l’esprit de durabilité présent à toutes les étapes de conception et de fabrication.

Le gagnant du Prix du Public est le designer Ukrainien Stepan Korobetskyi, avec la chaise pliante Folding One Chair. L’inspiration lui est venue lorsqu’il a constaté l’absence de belles chaises pliantes et écologiques sur le marché, celles-ci étant souvent réalisées en plastique ou en aluminium. Stepan Korobetskyi a ainsi eu l’idée de créer une chaise à partir de matériaux naturels, résistants et durables, tels que le bois, et aisée à transporter un plat, pour un acheminement optimisé et plus durable. Idéale pour de petits espaces, cette chaise a convaincu le public grâce à sa fonction claire et précise, sa structure légère, et son élégante apparence.