DUO @ WORK – 6EME ÉDITION, REMISE DES PRIX

L’annonce des résultats de la 6e édition du Prix DUO AT WORK a eu lieu ce jeudi 26 septembre 2019 lors de la cérémonie d’inauguration de la 12e édition de l’événement ARCHITECT@WORK à Paris.

Le Prix DUO AT WORK distingue les projets qui associent recherche architecturale et création industrielle innovante. Ce concours récompense les partenariats qui symbolisent cette mise en commun des savoir-faire au service de projets innovants partout en France.

C’est emprunt de fierté que le jury du Prix DUO AT WORK — co-présidé par Alain MOATTI (Architecte) et Jean-Christophe LAURENT (Directeur général adjoint de VINCI Immobilier) — a remis le premier Prix 2019 au duo : VOUS ÊTES ICI ARCHITECTES / EURO-SHELTER, pour le projet du Mur Miroir. Cette année le jury a également décidé de décerner un 2e prix au duo : PHILIPPON – KALT / RAIMOND SAS / ADAPTA COLOR, ainsi qu’une mention spéciale, attribuée au duo : MAUD CAUBET ARCHITECTES / EXCEPTION NANOLIGHT.


LAURÉAT
VOUS ÊTES ICI ARCHITECTES
EURO-SHELTER

LE MUR MIROIR

LIVRAISON : 2018
LOCALISATION : AVENUE GEORGE V PARIS 08




En 2018, l’agence Vous Êtes Ici a livré l’extension et la rénovation de l’Hôtel 5 étoiles Fouquet’s Barrière en portant à 100 le nombre de clés du célèbre établissement situé à l’angle des avenues des Champs Elysées et George V. Deux des sept bâtiments, situés aux 97 et 99 avenue des Champs Élysées, sont Protégés Ville de Paris (PVP) : ce statut a permis le respect et la mise en valeur des caractéristiques structurelles et architecturales du bâtiment, mais également d’assurer aux espaces libres périphériques un traitement de qualité.
La démarche de Vous Êtes Ici a été en premier lieu patrimoniale. Les contraintes existantes ont favorisé un projet créatif avec deux interventions localisées, l’une à l’angle que forme le 99 avenue des Champs-Elysées avec l’avenue Georges V et la seconde en son sein, dans la cour.
Le mur pignon et mitoyen du 46 avenue George V (qui ferme la cour du 97-99 avenue des Champs Elysées) était aveugle et parcouru par des gaines de ventilation. La cour intérieure a été entièrement restaurée et rendue accessible au public. Les architectes ont proposé d’habiller ce mur pignon sur toute sa hauteur et d’y agencer, en lieu et place d’un mur renard exposé Nord, une installation contemporaine faite de panneaux assemblés en acier inoxydable poli tel un grand miroir, d’une hauteur de 18 mètres sur 4 niveaux.
L’écran réfléchissant toute hauteur agrandit également la cour de 140 m², la dédouble, capture la lumière et ouvre davantage l’espace vers le ciel. Il est à la fois ludique, théâtral ou cinématographique, en référence à l’histoire du lieu où sont fêtées de nombreuses cérémonies, comme celle des César. Il assure par ailleurs la fonction de dissimuler les installations techniques que l’ancien mur renard affichait sans fard. L’agence Vous Êtes Ici a souhaité un rendu invisible, entièrement plan, léger et résistant.
Ce miroir est une réalisation en panneaux composite Inox miroir prescrite par Look Façade, fabriqués par Euro-Shelter et montés en bord à bord (sans joint ) sur une structure métallique conçue par Smac. La performance et le rendu ont été possibles grâce à la combinaison d’une parfaite planimétrie des panneaux de grande dimension réalisés selon un procédé unique, développé à l’origine pour des applications militaires par Euro-Shelter dans son usine de Rennes et de la maîtrise et du développement par Smac des systèmes d’agrafage des panneaux sur la structure charpente métallique.
Pensé et adapté sur-mesure à son contexte et son usage, le mur miroir a un pouvoir d’attraction immédiat. D’abord déroutés, les clients de l’hôtel apprécieront le changement perpétuel de ce miroir immobile qui offre à chaque moment une image changeante : ceux qui se regardent, se meuvent, et le patrimoine haussmannien valorisé.


2ÈME PRIX
PHILIPPON-KALT ARCHITECTES
RAIMOND SAS
ADAPTA COLOR

RÉSIDENCE SOCIALE DANIELLE MITTERRAND

LIVRAISON : 2018
LOCALISATION : RUE PÉAN PARIS 13




La Résidence sociale Danielle Mitterrand, réceptionnée en 2018, accueille 230 personnes : travailleurs migrants et femmes en grandes difficultés. Elle est située rue Péan, entre boulevard extérieur et périphérique, dans le 13ème arrondissement de Paris.
Dès les premières esquisses en 2014, la façade a été conçue pour faire écho au vocabulaire architectural de briques et bow windows caractéristiques des HBM environnants, en vue de faciliter l’insertion urbaine et sociale de la résidence dans ce quartier.
L’enjeu était également d’apporter une réelle valeur d’usage aux résidents sans augmenter leurs charges. Les baies avec allège allient intimité et ensoleillement. Implantées en saillie par rapport au nu de la façade, elles offrent de larges tablettes non comptabilisées dans la surface normée des 230 studios.
Enfin, le principe de préfabrication a été décliné à toutes les échelles du projet pour diminuer les coûts. L’enveloppe, créative et complexe, s’est révélée être un véritable défi, tant pour les architectes que pour les industriels RAIMOND et ADAPTA COLOR. Chacun a mis en commun son savoir-faire au service du projet architectural.
Ce travail fin et approfondi mené avec les industriels sur le dessin et la matérialité de la façade constitue la signature du bâtiment. ll s’intègre en finesse à l’architecture environnante et contribue à la qualité de vie des résidents. Il a également permis de faire évoluer les techniques de façonnage et de laquage pour renforcer le savoir-faire des acteurs de ce projet.


MENTION SPÉCIALE
MAUD CAUBET ARCHITECTES 
EXCEPTION NANOLIGHT

LIVE

PROJET EN COURS
LOCALISATION : MARCHÉ À FERRAILLE BAGNOLET




La conception des façades communicantes et interactives s’inscrit dans la réalisation du projet LiVE, lauréat de l’appel à projets urbains innovants “Inventons la Métropole du Grand Paris 1”, sur le site du Marché à la Ferraille de Bagnolet.
LiVE propose de vivre la métropole en direct et pose donc avec ses façades communicantes et interactives autonomes, un nouveau jalon de l’innovation numérique, sociale, environnementale et culturelle. Alliant insertion sociale et rayonnement culturel autour de la mode, du numérique et de l’image, le programme regroupant bureaux et tiers lieux sur une surface proche de 5 500 m², redonne un souffle créatif à l’ensemble du territoire grâce à son
ancrage local et son fonctionnement invitant à l’échange, à la découverte et à l’ébullition. LiVE est un lieu vivant, un incubateur de talents et un formidable connecteur urbain.
La façade est composée d’environ 2 265 écailles de 90×90 cm dont 335 « écailles communicantes » LED et 1 930 écailles métalliques en tôles perforées s’intégrant dans un design global de double peau au bâtiment. Elle filtre la lumière naturelle et s’incline en fonction des saisons. La résille de la façade est composée de lames fines et légères faites de métal. Certaines sont digitalisées en intégrant des points de lumière LED qui constituent alors les pixels
d’un écran monumental piloté et sur-mesure. D’autres sont perforées à un de manière à laisser passer la lumière.