Entrée en matière : formes libres

ENTRÉE EN MATIÈRE

Formes libres

 

Texte : Otto Stenneng

Visuel à la une : Immeuble Shift, Axel Schoenert Architectes, Paris / Corian © Luc Boegly

 

À travers des réalisations en passe de devenir iconiques, les fabricants renouvellent la façade du bâtiment en conjuguant esthétique et innovation. Toujours soucieux de l’environnement dans lequel s’inscrit leur application, ils formulent des solutions innovantes répondant aux besoins les plus audacieux.

 

ACCOYA

Bois modifié

Apprécié pour sa haute qualité en matière de durabilité ainsi que sa résistance en milieu humide, le bois massif Accoya est le résultat de plusieurs années de recherche et de développement. Son procédé de fabrication, dans lequel s’inscrit une phase de modification moléculaire, l’acétylation, permet de ne révéler aucune toxicité tout en s’appuyant sur une base de bois certifiés FSC. Véritable matériau alliant tradition et innovation, Il fait l’objet de réalisations atypiques telles que la Tour Pompejus à Bergen Op Zoom (Pays-Bas) qui s’offre une façade habillée de plaques de bois Accoya, fixées sur une structure d’acier. Cette tour d’observation signée par les architectes de RO&AD met ainsi en exergue un volume contemporain tout en misant sur des propriétés inédites en termes de stabilité dimensionnelle. Accoya est certifié par le FCBA en France et son application en terrasse, bardage et menuiserie extérieure en fait l’un des bois modifiés les plus avancés du marché.

 

Tour Pompejus, Bergen Op Zoom / Accoya © Katja Effting

 

CAREA

Enveloppe minérale

Fondé il y a trente-cinq ans, Carea s’est toujours engagé dans une voie d’innovation autour d’un savoir-faire sans précédent. À l’origine de gammes inédites qui subliment le minéral composite, la marque s’est forgé une forte expertise dans le parement de façade garantissant une importante ISE (Isolation Thermique par l’Extérieur) ainsi qu’en parallèle des produits pour l’intérieur de l’habitat, comme la cuisine ou la salle de bains. C’est à partir d’un minéral issu de l’environnement naturel que Carea propose des solutions de haute technicité : en témoigne la réalisation du parement du siège de la RMN (Réunion des Musées Nationaux) à Paris, dont le bâtiment qui dispose d’une ossature claire se complète esthétiquement du la gamme Papyrus. Son effet « papier froissé », qui souligne texture et irrégularité pour un aspect visuel authentique, se poursuit même sur le toit de l’architecture afin d’assurer continuité et de renforcer l’idée d’une véritable enveloppe affirmant les mêmes propriétés isolantes.

 

Siège de la RMN, Paris / Carea © Michel Roy

 

CALCIA

Béton visionnaire

Misant sur une liberté entière de création, les systèmes développés par Ciments Calcia figurent au cœur d’une expression visionnaire de l’architecture. Filiale française d’HeidelbergCement Group, l’entreprise met en œuvre des briques et des plaques de béton dont la pose est facile, économique et esthétique. Si leur faible poids offre une certaine maniabilité, leur haute résistance confère au bâtiment une association puissante entre robustesse et légèreté. Ne nécessitant aucun ravalement extérieur, ces produits se déclinent aussi en bardage, brise-soleil et résille : diverses variantes qui peuvent également devenir dépolluantes dès lors que leur conception fait appel à la technologie TX Active® avec l’utilisation d’un ciment photocatalytique (i.active Ultra). Pour le bâtiment neuf comme la réhabilitation, sa consistance fluide permet d’épouser les formes les plus complexes. Un atout allié au confort thermique et acoustique, à la sécurité incendie et au faible coût d’entretien que manifeste Calcia tout en offrant un court délai de fabrication et de montage.

 

Campus de Talence, Pessac / Calcia © Paul Kozlowski

 

CORIAN

Surface sculptée

En conjuguant acrylique et minéraux, Corian propose une solution composite efficace pour l’architecture. Son « solid surface » éclaire ainsi des possibilités d’application inédites qui prennent effet sur la façade même du bâtiment : en 2018, l’entreprise signe la première façade du genre en France à travers le projet d’un ensemble immobilier à Paris déployé par l’agence Axel Schoenert Architectes. Constitué de trois immeubles distincts, le Corian Solid Surface a permis l’harmonisation de leur façade grâce à une enveloppe verticale uniforme, modelée en trois dimensions, qui s’inscrit dans le paysage haussmannien environnant. Atouts incontournables au-delà de l’homogénéité esthétique et de son aspect sculpté en regard de la lumière naturelle, sa résistance aux intempéries et aux UV, à la chaleur et au feu, offre notamment une efficacité thermique optimale. Sa façade ventilée permet une isolation performante et s’impose conforme aux nouvelles réglementations environnementales.

 

Immeuble Shift, Paris / Corian © Luc Boegly

 

PORCELANOSA

Blanc pur

Développé par Systempool (Porcelanosa), Krion est un produit de type « solid surface » qui fait preuve d’une excellente stabilité face à l’environnement dans lequel il est appliqué. En façade, il assure une forte résistance à la détérioration provoquée par le rayonnement UV. Sa composition résulte de deux tiers de minéraux naturels (trihydrate d’alumine) et d’un faible pourcentage de résines à grande résistance. Un alliage qui lui attribue dès lors de nombreuses propriétés techniques : absence de pores, barrière antibactérienne sans additif, dureté, durabilité et nettoyage facile. Son aspect visuel quant à lui, mise sur un niveau de blancheur supérieur à 99,8 % qui, combiné avec un indice de réfraction élevé, donne lieu à un matériau lumineux. Une pureté soulignée par une application sans joint puisque Krion est travaillé à la façon du bois : les planches sont assemblées ou thermoformées, ce qui autorise aussi la fabrication de pièces courbes.

 

Crédit Agricole, France / Krion © Stanislas Ledoux

 

SAPA

Murs-rideaux

Qu’il s’agisse d’un centre commercial ou d’un immeuble particulier, Sapa propose des façades à la sécurité renforcée et aux performances résistantes innovantes. En 2018, la marque a élargi sa gamme NRGY avec le concours des maîtres d’œuvre et des fabricants-installateurs. En résulte une offre complète et modulable, dédié aux grands volumes verriers, renforcée notamment par des joints auto-scellants et extérieurs en TPE, ainsi que des ruptures de ponts thermiques en PET recyclables. Horizontale, verticale ou à capot affleurant, NRGY réinvente le vitrage extérieur ; il s’adapte également aux structures porteuses du bâtiment en acier et convient aux murs-rideaux verticaux et inclinés. Ses vastes possibilités d’application se complètent d’intégration de brise-soleil ou de dispositifs suspendus, qui se révèlent être de véritables alliés à la lumière naturelle.

 

Crédit Agricole, France / Krion © Stanislas Ledoux

 

Retrouvez l’article “Entrée en matière” au sein du numéro 96 du magazine Archistorm, daté mai – juin 2019 !