Hôpital Privé Dijon Bourgogne

RÉALISATION

AIA ARCHITECTES

 

 

« Répondre aux besoins de santé d’un territoire donné, répondre aux exigences de sécurité et de qualité, s’adapter aux contraintes […] » est-il écrit dans le préambule du guide « Ensemble modernisons l’hôpital » publié sous l’égide du ministère des Solidarités et de la Santé. Avec le regroupement de ses cliniques de Chenôve, Fontaine-lès-Dijon et Sainte-Marthe à Dijon au sein du nouvel Hôpital Privé Dijon Bourgogne (HPDB) opérationnel au 3 août 2017, Ramsay Générale de Santé, premier groupe de cliniques et d’hôpitaux privés en France, s’inscrit dans cette politique.

Les établissements de santé publics ou privés fondent leur projet sur cette stratégie globale qui prend en compte l’ensemble des structures sanitaires et médico-sociales existantes. Avec une offre en médecine, chirurgie et obstétrique, une capacité d’accueil optimisée, un service d’urgence, un service d’imagerie, l’HPDB répond aux besoins de santé d’un bassin de vie de plus de 350 000 personnes connectées via les transports doux[1], le tramway et la route.

Après deux années de chantier pour une gestation de projet de près de dix ans, HPDB constitue le pivot du pôle Santé au cœur de la ZAC Valmy au nord de l’agglomération dijonnaise. Dans le droit fil de l’ambition de Ramsay Générale de Santé et le respect des orientations de l’Agence Régionale de Santé (ARS), le projet d’établissement privilégie l’ambulatoire : près de 70 % des patients bénéficieront d’une prise en charge sans nuitée.

Ce changement de paradigme se concrétise par l’intégration du circuit court de l’ambulatoire au cœur du bloc. Dans les pas du patient, le rez-de-chaussée s’organise sans rupture : accueil et admissions, consultation anesthésie et accès au plateau technique ; l’imagerie médicale, les urgences, le bloc obstétrique et l’administration complète ce niveau avec sa logistique en rez-de-jardin.

Haute Qualité Environnementale

Autre première pour Ramsay Générale de Santé, l’HPDB s’inscrit dans la démarche volontaire Haute Qualité Environnementale (HQE®) de niveau Excellent de la conception, réalisation, fonctionnement, etc. Les quatorze objectifs de la HQE® – relation à l’environnement immédiat, chantier à faibles nuisances, gestion des déchets, qualité sanitaire de l’eau, choix intégré des matériaux et produits, confort acoustique, lumineux et olfactif, qualité sanitaire des espaces et de l’air, gestion de l’énergie et de l’eau, etc. – font l’objet d’une action mesurée qui permettra la certification.

 

© Architecture Studio Antoine Duhamel Photography

 

Un cocon breveté

« Conçu par l’Atelier Santé AIA, espace de recherche et de développement de AIA Life Designers, véritable incubateur d’innovations dans la santé, le Cocoon’s Care® est le lieu privilégié plus particulièrement destiné à l’ambulatoire dans son acception la plus large jusqu’aux services de chimiothérapie et de dialyse » explique Olivier de la Barre, président d’AIA Life Designers. Ce lieu particulier – accueillant, protecteur et rassurant – dans un espace commun, offre l’intimité et le confort au patient et participe à la pertinence et à l’efficacité de la surveillance comme à la gestion et à la fluidité du parcours de santé. Le Cocoon’s Care® est un module menuisé en stratifié ou en résine de synthèse aux parements intérieurs et extérieurs personnalisables. Il est équipé d’une tablette fixe ou modulable, de deux éclairages, de prises électriques et de fluides médicaux, voire d’un écran LED, d’un diffuseur de musique et d’un diffuseur de parfum. Des déclinaisons intègrent les sièges des accompagnants ou offrent plus d’espace aux patients.

Ainsi pensé, conçu et réalisé, l’HPDB préfigure l’hôpital du XXIe siècle. Sa conception et sa réalisation pointent un repère dans le temps et son fonctionnement quasi prototypal doit en valider le bien-fondé. Projet ambitieux et réaliste, il marquera son époque par sa capacité à évoluer au plan architectural et au plan médical et managérial, ouvert aux stratégies de demain.

Ëtre au service du patient est une conception qui croise toutes les exigences urbanistiques, paysag.res et environnementales, d’accueil et de confort, de qualité. Des soins, dans une exploration systématique des solutions les plus efficientes. La plus forte innovation, architecturale, repose sur la priorité absolue donnée à l’ambulatoire dans une contraction du temps d’hospitalisation, principe fondateur : prés de 70 % des patients bénéficieront d’un acte chirurgical concentré, synonyme d’un séjour de l’ordre de quelques heures seulement. Le patient est assurément placé au cœur de l’hôpital dans une démarche respectueuse des meilleures pratiques.

[1] Transports sans moteur (marche à pied, roller, trottinette, vélo).

 

Texte : Pierre Delohen

Visuel à la une : ©Kevin Dolmaire

 

Retrouvez cet article au sein d’ArchiSTORM #90