FOCUS I LES SOLUTIONS BARRISOL HABILLENT LA CLINIQUE SAINT-JEAN SUD DE FRANCE, SAINT-JEAN-DE-VÉDAS A+ARCHITECTURE

FOCUS

LES SOLUTIONS BARRISOL HABILLENT LA CLINIQUE SAINT-JEAN SUD DE FRANCE, SAINT-JEAN-DE-VÉDAS
A+ARCHITECTURE

 

Interview de Jérôme Charrade, Responsable de Réseau et Grands Projets Architecturaux Sud-Est

Quelle a été l’implication de Barrisol dans le projet de la Clinique Saint II ? 

Dès la phase Pro, l’idée des architectes était de trouver une solution sans accidenter le plafond par une multitude d’incorporations techniques : détection de fumées, désenfumage, diffusion de son , éclairage , acoustique… La solution Barrisol Clim® était en phase de lancement au moment où nous nous sommes rencontrés : la solution a tout de suite été étudiée car elle répondait à ces exigences.

Nous avons donc été associés très tôt et avons pu coordonner nos études sous la houlette du BE CVC Celsius (Groupe A+) de Sébastien Tardy (Atech midi acoustique) et de l’écho (économiste groupe A+). Notre rôle a d’abord été de lister les contraintes pour les globaliser : ensuite cela nous a permis de mutualiser certains équipements puis de mener les études CVC de diffusion des flux dans le hall à travers notre équipe dédiée à ce type de projets. Elle fût, en interne, une fonction support du BE projet. Ensuite il a fallu produire les études DIALUX de concert avec l’équipe de Maîtrise d’œuvre : nombreux furent les allers retours. Le dossier a été finalisé alors que les grues montaient les voiles béton sur chantier.

 

Quelles ont été les grandes étapes de ce projet ?

La présentation à l’agence d’architecte a été le point de départ : il s’agissait de savoir si cela pouvait être la solution capable de résoudre un certain nombre de contraintes.

Ensuite, il a fallu lancer les études CVC pour vérifier si de tels volumes pouvaient être traités (nos ingénieurs CVC en interne ont beaucoup échangé avec le BE projet), puis une nouvelle synthèse avec les architectes chargés de conception a eu lieu pour des points d’adaptation. Puis de nombreuses réunions de suivi de projet, avec les ingénieurs CVC dont l’objectif était de savoir comment traiter les trappes de désenfumage, la détection incendie , l’acoustique, comment assurer l’éclairement du hall… Il faut avouer que les sujets étaient passionnants et ont été pour nous également, source d’apprentissage globalement sur le bâtiment mais aussi sur nos solutions et combien elles peuvent aller loin en particulier.

Puis vint le temps des exécutions : elles furent rapides car les études étaient si avancées qu’il s’agissait de formaliser avec les détails.

Dès lors, il y a eu une phase de mise en œuvre : là également, les études ont permis une installation rapide avec des partenaires compétents : c’est plus d’une trentaine de personnes en interne qui ont eu à travailler sur ce projet.

En conclusion : une phase de réception avec des relevés de mesure sur site (vitesses d’air, relevés de températures, tests des trappes de désenfumage habillés en toile perforée…) : nous avons ainsi pu présenter un projet fini et des études à mettre en parallèle aux mesures in situ : cette phase a été un peaufinage qui a simplifié la réception des ouvrages.

 

Comment le choix des produits et solutions Barrisol s’opère-t-il pour un projet hospitalier ?

Dans le contexte de la Clinique Saint Jean : l’idée du cabinet A+ était d’optimiser l’accueil des usagers : l’esthétique était un argument fort, la climatisation homogène sans courants d’air, dans un grand confort était LE point majeur : supprimer les bruits, travailler l’acoustique contribue à créer de l’apaisement… L’addition de lignes lumineuses intégrées dans le plafond est venue après : la demande de départ des équipes de A+ était de mettre l’usager dans des conditions d’apaisement acoustique, sans pollution auditive et dans un bien-être de confort thermique : à ce titre ce hall est à notre connaissance le seul de l’Hexagone qui ait été traité de la sorte dans l’accueil du patient en lieu de soin, les usagers de la Clinique sont accueilli dans l’excellence . L’idée pour le maître d’ouvrage était d’être an avance sur tous les terrains ; cela a été démontré pendant la crise du COVID avec l’ouverture du 1er Vaccidrive de France…et ce à peine ouvert.

Sur un plan plus global : certains produits sont dédiés à un usage d’hygiène (comme nos toiles Biopruf par exemple) , nos toiles sont fabriquées en France et l’entreprise est classée entreprise du patrimoine vivant , membre du club entreprendre pour la planète du WWF, nos toiles sont biosourcées, classées A+, classées au feu pour un usage ERP, toutes sont recyclables , une gamme recyclée figure à la gamme et nous poursuivons nos efforts en lançant des gammes de cadres acoustiques ECOLIA avec uniquement l’utilisation de laine et de bois sans aucun produit chimique à l’exception du traitement anti-feu. Considérer l’acoustique comme un élément incontournable, la lumière apaisante jusqu’à la chromothérapie, considérer que nos produits représentent 250gr/m2 … les sujets de santé et de sécurité sont eu cœur de notre stratégie depuis plus de 50 ans.

Qui plus est , ceci est possible en conservant la liberté créatrice des architectes et designers qui nous font l’honneur de travailler avec nous dès la conception : ce sont ces collaborations qui nous mettent en avant à travers de nombreuses reconnaissances internationales comme la seconde place au Montecarlo Prize avec la lampe Lumigon de Flynn Talbot ou le Red Hot Award qui récompense le concept Barrisol Clim Cloud : solution en cadre autorisant l’absorption acoustique , la lumière et la climatisation…et bien d’autres depuis des années. En conclusion, Barrisol en milieu hospitalier c’est faire le choix de produits dédiés mais aussi sécurisants et conçus et produits dans une certaine idée du respect de l’utilisateur final et de l’environnement : 2 notions indissociables à nos yeux.

 

Comment le travail de collaboration s’est-il organisé avec l’agence A+ ? 

Comme évoqué, les échanges ont été simples , francs et efficaces : les réunions avant-projet furent nombreuses en étude ou en synthèse en cours de chantier. La coordination qui a été menée par Arteba (société en charge du pilotage projet du groupe A+) a été nette ; a favorisé les interfaces entre les entreprises de climatisation, d’électricité, de l’entreprise chargée de la mise en place des désenfumages et de la sécurité incendie , des entreprises chargées de diffuser du son dans le hall, de l’entreprise de menuiserie en charge des banques d’accueil… Les sujets étaient variés mais nous avons pu observer l’extrême simplicité , la grande efficacité du management de projet mis en œuvre et qui permet de défendre l’intention architecturale et les solutions techniques innovantes : à ce titre , nous avons tous (entreprises et équipe de maîtrise d’œuvre) été rapidement unis comme une équipe vivant une aventure ensemble : le résultat c’est que chacun repousse ses limites au service d’un projet fantastique qui a connu le début de la crise du COVID-19 et qui bien loin de la subir , s’est avéré un projet qui a été un élément de son début de résolution. Par ailleurs, il est à noter que l’implication de la Maîtrise d’Ouvrage en concertation avec la cellule de pilotage projet ; a été pleine et totale également dans ces temps où l’incertitude régnait : de multiples points d’eau avec gel et masques se trouvaient sur site , des équipes de nettoyage n’étaient plus des équipes mais des armées , nous dispositions de conditions de sécurité exceptionnelles : si nous devions garder quelques mots de ce projet ? Respect et dépassement de soi…

Fiche Technique

Maîtrise d’œuvre : Agence A+ Architecture
Bureau d’étude thermique
: Celsius groupe A+
Coordination de travaux : ARTEBA groupe A+
Bureau d’étude acoustique : Atech Midi Monsieur Sébastien Tardy
Economiste : L’Echo groupe A+
Maître d’ouvrage : Groupe CAP SANTE

Pour en savoir plus sur la réalisation, retrouvez l’article sur la Clinique Saint de Védas :
https://www.archistorm.com/realisation-clinique-saint-jean-sud-de-france-saint-jean-de-vedas-aarchitecture/