RÉALISATION I INTENCITY, SCHNEIDER ELECTRIC, GRENOBLE PAR GROUPE-6

RÉALISATION

INTENCITY, SCHNEIDER ELECTRIC, GRENOBLE
GROUPE-6

Érigé sur un site d’exception, en bordure de l’Isère et du Drac, face au massif de la Chartreuse et dans le quartier scientifique de la presqu’Ile de Grenoble, IntenCity est le nouveau bâtiment phare de la société Schneider Electric. Déployé sur 26 000 mètres carrés, imaginé par l’agence Groupe 6 et équipé des meilleures technologies Schneider, l’édifice offre des performances de gestion énergétique inégalées. Économe, il a reçu la certification Leed Platinum, soit le niveau le plus élevé de ce label écologique. Avec sa gestion de l’énergie active et ses espaces de travail innovants, IntenCity s’affiche comme un modèle de référence à l’échelle internationale.

Étendu sur 265 hectares, le campus de la Presqu’île scientifique où s’implante IntenCity, forme un écosystème unique composé d’étudiants, d’universitaires, de chercheurs et de salariés (CEA, CNRS, Grenoble INP,Université Joseph Fourier, STMicroelectronics, etc.).

Extrait de l’entretien avec Denis Bouvier, architecte associé, président de Groupe-6

Quels étaient les enjeux au moment du concours dont Groupe-6 a été lauréat en mars 2015 ?
Le programme donné était très ouvert. Il y avait l’enjeu d’incarner l’ADN de l’entreprise et de se mettre au service de la marque Schneider. Il s’agissait également de rassembler des énergies et des hommes avant de rassembler des moyens. Se posait en parallèle la question du bilan carbone. Nous avons travaillé tant avec des techniciens spécialisés qu’avec notre bon sens d’architecte : au niveau des implantations, il fallait être en harmonie avec l’environnement, le soleil, le vent… La conjonction de tous ces savoirs a permis d’atteindre des standards de performances écologiques très importants. La société

Manaslu est le commissioning du projet, c’est elle qui gère les dimensions énergétiques du projet. Au sein de chez Schneider, j’ai été marqué par le travail de Frédéric Beuvry qui est l’un des grands designers industriel français. Il y a fédéré un design à la ligne forte. Au fil de la conception nous avons recherché le même état d’esprit en mettant en place communément une charte afin de pousser au plus loin cette question de l’ADN, ce fut une collaboration très riche.

L’édifice est équipé de la meilleure technologie Schneider : Comment avez-vous abordé le rapport entre la technologie et l’architecture ?
L’influence de la technologie sur la conception architecturale est un débat majeur au sein de la discipline. Il y a 20 ans, j’avais travaillé sur un projet d’hôpital, l’époque était aux prémices de ce qui était nommé NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication), nous étions déjà confrontés à cette problématique. En quoi les NTIC allaient tout révolutionner ? Il existe effectivement de vraies mutations, mais quelles sont-elles ? La technologie légère proposée par Schneider a cette capacité de transformer aussi bien un bâtiment du XIXe siècle que d’équiper un édifice contemporain. Cette technologie est parfaitement adaptable et elle évolue en permanence, il n’y a donc pas tant de déterminisme que cela entre cette dernière et l’architecture. Par contre, les vraies mutations portent sur le rapport au mouvement et à l’espace qui a été bouleversé par le digital. La miniaturisation de nos appareils, par exemple, fait que l’on peut travailler dans n’importe quel lieu avec un portable ou une tablette. « La digitalisation de l’espace » est la vraie incidence car elle influe sur le comportement. Nous ne sommes plus dans l’opposition open space ou bureau fermé des années soixante, mais dans l’idée du mouvement libre, celui de choisir un espace à chaque fois différent. Il faut donc proposer des lieux contrastés et appropriables, c’est ici que l’acte architectural retrouve tout son sens.

Intencity SCHNEIDER ELECTRIC – GRENOBLE

Extrait de l’entretien avec Xavier d’Esquerre, directeur des sites de Schneider Electric à Grenoble

Pourriez-vous retracer la genèse du projet IntenCity ?
Schneider Electric, implanté historiquement dans la région, avait une vingtaine de sites éparpillés et désirait les regrouper au sein de quatre grandes entités. Par ailleurs, la société possédait une usine sur ce territoire de la Presqu’Île de Grenoble, face au Néron et au bord de l’Isère. Nous avons décidé de réutiliser ce site remarquable pour y réaliser IntenCity. Les objectifs étaient d’une part, de réduire notre empreinte carbone, d’autre part, de rassembler les personnes en un seul lieu pour favoriser les échanges, les collaborations, la création et les fertilisations croisées. Nous souhaitions également créer une vitrine de nos technologies, notre mission chez Schneider Electric étant d’aider nos clients à mieux et moins consommer l’électricité. À ce titre, un bâtiment tel qu’IntenCity sans impact carbone, en voie d’être labellisé le plus économe du monde, permet de démontrer notre savoir-faire technologique.

Quelles sont les caractéristiques de ce bâtiment intelligent, également qualifié de « Smart building » ?
Le bâtiment a été livré fin 2020, il était prévu dès le départ avec Bouygues Immobilier qui a assuré la construction pour nous qu’il faudrait deux ans pour le maîtriser et pour faire monter en puissance tout le système de gestion énergétique. Ce temps est nécessaire, nous avons pu l’éprouver dans le cadre de Technopole, un autre bâtiment de Schneider, édifié sur la Presqu’Île et que nous avons livré début 2017. Fin 2020, nous avons atteint la performance énergétique de 45 kw/h par m2. La particularité d’IntenCity est son isolation passive et sa grande inertie avec ses murs épais, ses vitrages isolants, alliées à une isolation active, c’est-à-dire la gestion de l’énergie active. Les capteurs dont il est équipé, relevant de l’expertise Schneider, rendent possible en permanence de mettre à l’arrêt tous les espaces pas utilisée, il est possible de désactiver l’électricité, le chauffage, la ventilation, les nombreux capteurs permettant de réellement s’adapter à l’occupation. De plus, le bâtiment produit autant d’électricité qu’il en consomme, grâce à ses panneaux solaires, à ses éoliennes et encore grâce à la géothermie.

Élévation nord
Coupe longitudinale

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Schneider Electric France – Bouygues Immobilier
Équipe de maîtrise d’œuvre : Groupe-6 (architecte, mandataire), WSP (ingénierie), Groupe-6 (économie), Greenaffair (HQE), H3C Énergies (HQE), STUDIOS (architecture intérieure), AIM Ingénierie (BIM Management, MOE exe)
Surface : 25 000 m²
Livraison : 2020

Texte Sophie Trelcat
Photos Michel Denancé et Créative Building Line

Retrouvez l’intégralité de l’article sur Intencity, Schneider Electric à Grenoble par Groupe-6 dans Archistorm daté novembre – décembre 2021