10/10 POUR LA NOUVELLE ÉCOLE SIGNÉE DGM À SAINT-OUEN-SUR-SEINE

10/10 POUR LA NOUVELLE ÉCOLE SIGNÉE DGM À SAINT-OUEN-SUR-SEINE

 

 

 

Premier cabinet d’architecture en Île-deFrance, l’agence DGM & associés a livré à la ville de Saint-Ouen-sur-Seine, en août 2019, un équipement public d’exception : le groupe scolaire Jean-de-La-Fontaine, composé d’une école maternelle, d’une école élémentaire, d’un centre de loisirs et de nombreux espaces mutualisés (serre intérieure, jardin pédagogique, terrasse paysagère, atelier de peinture, bibliothèque, restaurant…).

 

En 2016, DGM remporte le concours organisé par la ville avec un projet d’école privilégiant la qualité d’apprentissage et l’imaginaire des élèves, dans un environnement lumineux et serein, marqué par l’omniprésence du végétal.

 

 

« Nous   avons   associé   les   élus   et   les   responsables   techniques   de   la   ville   à   chaque   étape   du   projet,   pendant   que   la   Mairie   organisait   régulièrement   des   visites   de   chantier   pour   les   futurs   usagers   et   les   habitants,   afin   de   parvenir   à   un   équipement   qui   fasse   l’unanimité.   Pour   Saint-Ouensur-Seine,   l’enjeu   est   de   taille :   augmenter   rapidement   la   capacité   d’accueil   scolaire,   dans   un   contexte   de   forte   croissance   démographique,   tout   en   conservant   la   plus   haute   exigence   de   construction » ,  résume  Véronique Mauer, architecte DPLG associée  chez  DGM,  agence  qu’elle  co-fonde  il  y  a  trente ans avec Antoine Delaire. S’inscrivant  dans  le  réaménagement  urbain  de  l’îlot  Ampère,  proche  du  nouvel  écoquartier  des  Docks  de  Saint-Ouensur-Seine,  le  groupe  scolaire  Jean-de-LaFontaine se distingue dès l’abord par une  architecture originale, à la fois élégante et  chaleureuse.

 

« La  façade  s’orne  de  parallélépipèdes  en  matériaux  nobles  –  zinc,  inox,  cuivre  -  formant  une  rangée  de  livres,  qui  placent  d’entrée  l’établissement  sous  le  signe  de  l’apprentissage,  de  la  transmission  et  du  partage  de  savoirs »,  indique  Stéphane  Gandon, architecte DESA associé chez DGM.  La  silhouette  de  l’école  se  détache  délicatement sur le paysage urbain grâce à  l’emploi d’un béton blanc, agrégat de marbre  de Carrare : un matériau ultra-performant, à  la fois très lisse, très clair et pérenne.   « La  maîtrise  des  procédés  de  fabrication,  requérant un dessin d’une extrême précision  en  phase  d’étude,  nous  a  permis  de  tenir  des délais relativement serrés et de livrer en  temps  et  en  heure,  dans  le  budget  prévu »,  ajoute Stéphane Gandon.

 

 

UNE ÉCOLE PLÉBISCITÉE PAR SES USAGERS

 

Le groupe scolaire est organisé autour d’un  vaste atrium, baigné de lumière naturelle et  prolongé d’un jardin intérieur qui forment les  notes dominantes de la construction. Lumière  et végétation sont partout présentes, offrant  aux étages un deuxième jardin - pédagogique  et potager celui-là - une terrasse paysagère  et des toitures végétalisées. De même, les  cours  de  récréation  sont  généreusement  arborées.  Avec la même exigence créative, DGM a fait appel à l’artiste Charlotte Gerald pour décorer les portes et murs extérieurs des 19 classes. Le tout est arrosé à l’eau de pluie, collectée  depuis la toiture du jardin intérieur et stockée  dans un bassin au sous-sol. Les classes, les  espaces  communs  et  de  circulation  sont  spacieux,  également  éclairés  en  lumière  naturelle, avec des verrières, des baies et  niches vitrées qui multiplient les vues sur le  ciel ou sur la serre intérieure.

 

« C’est une très belle école,  bien conçue. Au premier étage nous avons tout l’espace maternelle,  au deuxième étage l’élémentaire,  au rez-de-chaussée l’atrium central.  Il est très facile de se repérer. Architecturalement, c’est très réussi. »,  juge Géraldine Leroux, la directrice de l’école.

 

 

Avec la même exigence créative, DGM a fait appel à l’artiste Charlotte Gerald pour décorer les portes et murs extérieurs des 19 classes. L’artiste peintre a réalisé pour chaque salle  une  fresque  inspirée  d’une  fable  de  La  Fontaine,  qui  constitue  tout  à  la  fois  une  signalétique immédiatement reconnaissable  et  un  appel  à  l’imaginaire  des  enfants.  L’établissement  Jean-de-La-Fontaine  se  démarque  également  par  le  nombre  et  l’ampleur  de  ses  espaces  mutualisés :  restauration,  ludothèque,  bibliothèque,  atelier de peinture - conçu à la manière d’un  loft - atelier de cuisine, salle polyvalente…  L’équipe DGM a par ailleurs fait jouer ses  expertises en réhabilitation pour transformer  un bâtiment municipal historique tout proche  en vaste centre de loisirs, sur trois niveaux,  relié à l’école par une passerelle et marquant  une séparation claire entre temps scolaire et  extrascolaire.

 

DGM, PARTENAIRE DU DÉVELOPPEMENT AUDONIEN

 

« Ma  fille  est  ravie,  elle  s’est  très  vite  adaptée.  Elle   était  dans  une  autre  école  de  Saint-Ouen.  Nous   avions  un  peu  peur  du  changement  mais  tout  s’est   bien  passé.  L’école  est  superbe,  très  lumineuse,   assez spacieuse ; ça fait du bien de voir des grandes   classes » , estime la mère d’une élève.

 

 

Au  total,  l’établissement  compte  7  classes  maternelles, 10 classes élémentaires et 2 classes  mixtes. Il peut accueillir près de 500 élèves, et le  centre de loisirs jusqu’à 160 enfants.

« L’ouverture  d’une  école  est  toujours  un  moment   important  dans  la  vie  d’une  collectivité.  Et  nous   sommes  honorés  d’avoir  contribué  à  la  naissance   d’un  lieu  qui,  nous  l’espérons,  favorisera   l’apprentissage et l’épanouissement    des enfants,  tout  en  plaçant  les  professeurs  et  les  animateurs   dans  les  meilleures  conditions  de  travail »,  conclut  Véronique Mauer. Le groupe scolaire Jean-de-LaFontaine témoigne une nouvelle fois de la capacité  de DGM à réaliser des bâtiments de haute qualité,  au  plus  près  des  besoins  et  des  attentes  des  usagers, insérés parfaitement dans le paysage tout  en exprimant une identité originale.

L’agence a signé certains des sites les plus innovants  de la région parisienne, à l’instar du Conservatoire  de  musique,  de  danse  et  d’art  dramatique  de  Levallois-Perret. Elle participe également, en tant  qu’aménageur urbain et architecte, à des projets  de grande envergure, comme le quartier de l’Arc  sportif à Colombes ou encore la ZAC des Docks à  Saint-Ouen-sur-Seine.

 

 

Par ailleurs, DGM & associés conçoit actuellement un immeuble de bureaux innovant et respectueux des enjeux environnementaux actuels en mêlant façade végétalisée et espace dédié à l’agriculture urbaine. DGM & associés fait partie des agences les plus engagées dans la construction du Grand Paris.

 

Texte : DGM Architectes

Crédits photos : DGM Architectes

 

Retrouvez les autres réalisations de l’agence sur www.dgm-architectes.fr.