MASSPRODUCTIONS : DU MOBILIER AU DESIGN « ÉVIDENT »

FOCUS

MASSPRODUCTIONS

 

Visuel à la une : Rose Chair Walnut © Massproductions

Visuels : © Massproductions

 

Limpidité des formes et élégance fonctionnelle s’accordent avec le pragmatisme revendiqué par les deux créateurs de MassProductions. 

 

En 1999, deux designers démarrent ensemble une activité de consultants pour l’industrie du design suédois. Le Suédois Magnus Elebäck et l’Anglais Chris Martin y confrontent leur expertise à de prestigieux clients. Partageant la même vision fonctionnelle et esthétique sur le design contemporain, ils décident dix ans plus tard de se libérer des stratégies de développement strictement commerciales pour créer leur propre marque de meubles axée sur l’interaction entre l’objet et le contexte. Son nom Massproductions se réfère à la beauté d’une production industrielle durable et de haute qualité et s’inspire fortement d’une certaine tradition scandinave. Le premier produit créé par Massproductions est la chaise Tio, dont la sobriété des lignes en métal galvanisé s’inscrit pleinement dans le principe de « design évident » souhaité par Chris Martin. À partir de ce produit, Massproductions développe très vite un réseau de plus d’une centaine de détaillants. Au-delà de la qualité, Massproductions cherche surtout à valoriser une véritable ligne d’élégance fonctionnelle du modernisme, avec des collections multifonctionnelles, adaptables, fonctionnant comme une boîte à outils intelligente et contemporaine pour les architectes d’intérieur et le marché de détail, notamment dans le domaine du mobilier d’hôtel ou de restaurant. Les deux designers travaillent en étroite collaboration avec les ingénieurs et les fabricants dans leurs usines de production, autant pour veiller à ce que leur vision du design soit maintenue tout au long du processus que pour garder une inspiration au plus près des machines et des matériaux qui les inspirent.

 

 

Pour le designer en chef Chris Martin, la forme doit en effet continuer à émerger d’une réalité très physique et rester un sous-produit de la fonction, des matériaux et du processus de production. « Certains pensent que la production de masse est synonyme d’une qualité faible. Mais en réalité, tous les produits les plus sophistiqués de notre quotidien sont fabriqués en série, que ce soit un stylo Bic ou une voiture construite sur une chaîne d’assemblage. Nous nous efforçons d’atteindre ce niveau de sophistication dans nos meubles, une qualité élevée en grands volumes ». Plutôt que « minimaliste », Chris Martin se revendique davantage à ce propos d’un « pragmatiste radical », préférant s’inspirer du réalisme des processus de production plutôt que d’une vision fantasque ne faisant que titiller la réalité. « Il se passe trop de choses dans l’univers du design pour faire du mobilier minimaliste », explique-t-il ainsi. « Je ne suis satisfait que si j’ai rencontré une certaine complexité à un moment donné du processus mais cet exercice mental entraîne souvent quelque chose d’étonnamment simple et beau ». Plus intéressé par les volumes et la composition, il apprécie avant tout la limpidité du résultat final, comme cela peut se remarquer encore dans la série de sofas Dandy, aux courbes douces et attrayantes mais également très précises et réfléchies. « Lorsque vous concevez des meubles intelligents et fonctionnels, vous n’avez pas besoin de gestes flamboyants. La beauté vient naturellement ».

 

 

Massproductions veille également avec une grande attention au processus de fabrication global de ces produits. Le rapport à cette efficacité de production fonctionnelle répondant presque à une vision philosophique, il s’accorde aussi avec le choix des matériaux dans la logique de durabilité environnementale soutenue par la marque. Pour ses meubles, les bois retenus pour former les pieds proviennent donc de forêts durables et le tissu qui recouvre les assises est recyclable.
Pour les Rendez-vous de la Matière, Massproductions a été invité à sélectionner le mobilier retenu pour la scénographie du salon. Plusieurs collections de la marque parmi les plus récentes sont donc mises à l’honneur : la table Puddle et la Rose Chair, aux courbes fluides et oblongues ; la Draft Table et la Bit Table, plus sobres et rectilignes ; et surtout la série Mega, qui allie dans ses canapés de minces panneaux latéraux en tube d’acier et des coussins dodus – une idée venue à Chris Martin après avoir apprécié dans une boulangerie le contraste d’une rangée de pains cuits charnus au contact direct d’un présentoir métallique aux lignes plus effilées.

 

 

MASSPRODUCTIONS faisait partie de nos partenaires lors de la sixième édition des Rendez-vous de la Matière ! Découvrez le focus sur la marque dans le numéro spécial Archistorm n°12, daté mars-avril 2019 !