THONET S 5000 RETREAT, JAMES IRVINE ET MARIALAURA ROSSIELLO-IRVIN

THONET S 5000 RETREAT

JAMES IRVINE ET MARIALAURA ROSSIELLO-IRVIN

Des années 1930 au New Work : Thonet et Studio Irvine mettent la méridienne au goût du jour.

Il y a près de 15 ans, quand le designer anglais James Irvine réinterprète avec son modèle S 5000 l’archétype de la méridienne, il pense au présent tout en se projetant déjà dans le futur. Les méridiennes à piètement en acier tubulaire faisaient déjà partie intégrante du programme Thonet dans les années 1930, et Irvine s’en est inspiré pour développer une gamme de canapés modulaires. Aujourd’hui, sous la direction de la veuve du créateur et architecte Marialaura Rossiello-Irvine, Studio Irvine revisite à nouveau la modularité de la gamme minimaliste S 5000 avec son socle en tube d’acier courbé. Ainsi est né un système modulaire constitué de canapés, sièges et cloisons. Grâce aux compléments modulables tels que les tables, coussins ou prises, cette nouvelle gamme sait s’adapter avec souplesse aux besoins les plus divers, que ce soit dans le domaine du New Work ou chez soi. Le nouveau modèle S 5000 Retreat offre un espace d’intimité à l’abri des regards et du bruit, tout en permettant avec beaucoup d’élégance de travailler à l’écart

©Giacomo Giannin

Interview de Marialaura Rossiello-Irvine – Studio Irvine

Que vous vient-il à l’esprit quand vous pensez à Thonet ? Et que représente cette marque pour vous personnellement ?

J’ai quasiment grandi sur la chaise n°14 et je veillais toujours à l’époque à ne pas m’agenouiller sur le cannage viennois. Néanmoins, il fallait de temps en temps le réparer et nous apportions alors la chaise à notre artisan de confiance qui se trouvait sur les versants du Vésuve.
J’aime à penser qu’il y a toujours eu des artisans professionnels qui savent – aujourd’hui encore – apprécier la qualité des produits intemporels de Thonet. C’est tout simplement formidable de pouvoir toujours rénover les meubles et ainsi prolonger leur durée de vie presque à l’infini.

Votre mari James Irvine a autrefois travaillé pour Thonet. L’un de ses produits les plus célèbres est le programme des canapés S 5000 créé en 2007. Vous avez à présent revisité et complété cette collection, créant ainsi une catégorie de produits indépendante comprenant des panneaux de séparation. Pourquoi en est-il ainsi ?

Parfois, il n’est pas nécessaire de créer de nouveaux produits, mais il est possible de développer des projets déjà existants. Chez Thonet, cette approche est ancrée dans l’histoire de l’entreprise. James a une fois dit en parlant de Thonet : « Je comprends maintenant qu’il est possible de réinventer des produits existants qui, aujourd’hui, s’inscrivent peut-être mieux dans l’air du temps qu’à l’époque de leur création. » L’actualisation de produits est une réponse délibérée à l’évolution permanente de leur utilisation. « J’aime parler de “design éthique” quand l’entreprise et le designer réfléchissent dans leur démarche aux investissements et processus de production ». Par ailleurs, la gamme S 5000 a dès le début été conçue dans un esprit de modularité. Et j’y ai puisé mon inspiration.

Le programme S 5000 de James Irvine était déjà une réinterprétation d’un type de canapé figurant au catalogue Thonet des années 30 : l’archétype du canapé minimaliste au piètement en tube d’acier cintré. Pourquoi n’avez-vous pas décidé de créer une toute nouvelle collection ?

Le design d’archétypes, ces objets intemporels qui se fondent à la perfection dans l’environnement, fait partie de l’ADN de Thonet. Il n’était pas nécessaire – pour le moment du moins – de créer une nouvelle collection. Le programme S 5000 a pour structure un tube d’acier cintré sur lequel se vissent des tubes supplémentaires, servant à leur tour – selon la configuration voulue – de support aux éléments de capitonnage : la flexibilité est le mot d’ordre de ce système, ainsi qu’un merveilleux précepte sur lequel s’appuyer.

©Giacomo Giannin

Le monde du travail connaît partout un grand bouleversement : les espaces de coworking et les bureaux en espace ouvert se multiplient. Actuellement la pandémie de Covid-19 modifie à nouveau les conditions de travail. Quels atouts apporte le nouveau programme S 5000 Retreat dans ces domaines ? Qu’est-ce qui rend votre produit si contemporain ?

Nous avons avant tout ajouté en option des accessoires tels que des cloisons, plateaux de travail, petites tables et prises. De toutes nouvelles configurations peuvent ainsi être créées au gré des besoins. Comme dans le concept initial, tous les éléments additionnels se fixent sur la structure en tube d’acier.

S 5000 Retreat offre également des solutions adaptées au contexte actuel de distanciation physique. Le jour où ces règles de distanciation pourront être, espérons-le, de nouveau assouplies, il sera cependant possible de le transformer en enlevant une cloison ou en ajoutant d’autres coussins. Nous avons également intégré au programme des panneaux amovibles qui peuvent être assemblés les uns aux autres pour former un îlot au milieu d’une pièce. Notre objectif était d’offrir une liberté de configuration permettant de privilégier soit une modularité intime, soit plutôt un travail d’équipe.

Dans quels autres environnements voyez-vous le S 5000 Retreat ?

Je vois le S 5000 Retreat aussi bien dans un espace collectif que dans un intérieur privé. Je peux bien m’imaginer, par exemple, un module avec une petite table et des panneaux créant à domicile un espace de travail intimiste et propice à la concentration. Dans les bureaux ou dans les salles d’attente d’aéroport, je verrais plusieurs modules qui seraient soit isolés, soit assemblés entre eux. Le design résolument minimaliste peut s’enrichir des multiples couleurs et textures proposées, et un jeu de couleurs peut être créé en combinant différentes teintes de coussins.

En quoi le S 5000 Retreat, qui est pour Thonet un tout nouveau type de produit, en porte-t-il les gènes ?

Les entreprises doivent aujourd’hui tenir compte des différents besoins de la vie quotidienne qui ont radicalement changé et ne cesseront de changer. Thonet reflète les valeurs d’une entreprise riche en histoire qui incarne la pérennité, l’originalité, le savoir-faire technique et la force d’innovation en s’inscrivant dans une logique purement éthique. Le programme S 5000 Retreat s’intègre dans différents environnements et saura, comme d’autres produits Thonet, trouver discrètement sa place sans jamais se démoder.

Visuel à a une : ©Giacomo Giannin